Le Kenya va "intensifier la guerre" contre les shebab

Au moins 36 personnes ont été tuées lundi soir dans le nord-est du Kenya, frontalier de la Somalie.[AFP]

Le Kenya "ne reculera pas" face au terrorisme et "va intensifier la guerre" contre les shebab, a affirmé mardi le président kényan Uhuru Kenyatta, au lendemain d'une nouvelle attaque sanglante des islamistes somaliens dans le nord-est du pays.

 

"C'est une guerre, une guerre que nous devons gagner, et que nous devons gagner ensemble (...)", a déclaré le président Kenyatta dans une adresse télévisée à la nation. "Nous ne reculerons pas", a-t-il assuré, promettant "d'intensifier la guerre contre le terrorisme".

Uhuru Kenyatta a aussi annoncé le limogeage de son ministre de l'Intérieur Joseph Ole Lenku, sur la sellette depuis plusieurs mois, et ajouté avoir "accepté la demande de retraite" de l'inspecteur général de la police, David Kimaiyo.

Au moins 36 personnes ont été tuées lundi soir dans le nord-est du Kenya, frontalier de la Somalie, par les islamistes somaliens shebab qui ont promis d'être "sans pitié" et apparaissent toujours plus déterminés à porter le fer en territoire kényan .

 

À suivre aussi

Sept enfants ont été tués et plusieurs autres blessés dans l'effondrement de leur salle de classe lundi matin à Nairobi (illustration).
Drame Kenya : 7 enfants tués dans l'effondrement d'une salle de classe à Nairobi
Animaux Kenya : naissance rarissime d’un zèbre… à pois
Faits divers Kenya : une collégienne se suicide après que son prof se soit moqué de ses règles

Ailleurs sur le web

Derniers articles