Drone / A320 : on a frôlé le pire à Heathrow

Un drone. [Archives AFP]

Un drone a failli entrer en collision avec un Airbus A320 à l’aéroport international d’Heathrow de Londres, le 22 juillet dernier. C’est ce qu’affirme un rapport britannique que s’est procuré le Sunday Times.

 

Le drame a été évité de peu. Selon un rapport établi par l’autorité en charge de la sécurité aérienne britannique, un avion de type Airbus A320, en phase d’atterrissage le 22 juillet dernier à l'aéroport d'Heathrow de Londres, a failli être percuté par un drone.

Le pilote de l’avion de ligne aurait visuellement identifié le petit aéronef. La présence de ce dernier n’avait pas été signalée par les écrans radar.

 

Incident pris très au sérieux

L’ensemble du rapport devrait être rendu public vendredi. En attendant, l’incident a été pris avec le plus grand sérieux par le gouvernement britannique qui en appelle à la vigilance. Surtout, la présence de ce drone à l’aéroport international d’Heathrow relance l’inquiétude grandissante autour de la vente libre de ces engins volants dans les commerces.

La France a récemment pris des mesures sécuritaires pour faire face au survol de plusieurs de ses centrales nucléaires par des drones civiles. Un radar militaire avait notamment été déployé au mois de novembre dernier aux abords de la centrale nucléaire de Flamanville (Basse-Normandie) pour se prémunir d’un éventuel incident.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles