Nigeria : Boko Haram à l'offensive

Capture d'écran du 24 août 2014, prise à partir d'une vidéo fournie par Boko Haram à l'AFP et qui montre le responsable du mouvement extrémiste Abubakar Shekau. [Boko Haram/AFP]

Fief historique de Boko Haram, Maiduguri, plus grosse ville du nord-est du Nigeria, était ce dimanche le théâtre de violents combats entre les membres du groupe islamiste et l’armée nigériane.

 

Pour stopper les assaillants, celle-ci avait déployé sur place une opération aérienne et terrestre. Plusieurs positions islamistes ont ainsi été bombardées, faisant selon certaines sources une douzaine de morts. Un couvre-feu avait également été instauré afin de protéger la population.

Capitale de l’état du Borno, Maiduguri compte plus d’un million d’habitants et constituerait une prise importante pour les combattants de Boko Haram, qui cherchent à établir un État islamique dans le nord du Nigeria.

 

John Kerry en visite

A une centaine de kilomètres plus au nord, l’armée n’a en revanche rien pu faire pour arrêter les membres de Boko Haram, qui ont lancé un autre assaut sur Monguno. Les islamistes ont ainsi pris le contrôle de cette ville de plus de 100 000 habitants, dont un grand nombre avait fuit dès les premiers combats.

Ces attaques de Boko Haram coïncident avec la visite de John Kerry au Nigeria. Arrivé hier à Lagos, le secrétaire d’Etat américain devait s’entretenir avec le président Goodluck Jonathan et Muhammadu Buhari, son principal rival à l’élection présidentielle qui doit avoir lieu le 14 février prochain. 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles