Un missile touche un véhicule militaire israélien

Un véhicule militaire israélien en septembre 2014.[©JackGuez/AFP]

Un véhicule militaire israélien a été touché par un missile anti-char, qui a blessé plusieurs personnes dans la zone des fermes de Chebaa, occupée par Israël à la frontière de la Syrie et du Liban, selon des sources israéliennes.

 

"Selon des informations préliminaires, un véhicule militaire a été touché apparemment par un missile anti-char dans la zone de Har Dov (fermes de Chebaa)", a indiqué l'armée dans un communiqué sur Twitter sans donner davantage de détails.

 

Une région sous tension

Selon une source de sécurité, plusieurs personnes ont été blessées dans le tir de missile contre le véhicule militaire, "qui a été accompagné de tirs très nourris à courte portée" contre ses occupants. Les soldats israéliens ont répliqué, touchant des cibles de l'autre côté de la frontière, a précisé cette source.

Les tensions dans le secteur se sont considérablement accentuées avec le raid meurtrier mené le 18 janvier en Syrie contre le Hezbollah chiite libanais et attribué à Israël. L'opération avait tué six membres du Hezbollah, ainsi qu'un général des Gardiens de la révolution iraniens.

 

Revendication du Hezbollah

Le puissant mouvement chiite libanais du Hezbollah a revendiqué mercredi une attaque visant un convoi militaire israélien dans les fermes de Chebaa, une zone occupée par l'Etat hébreu à la frontière avec le Liban, et fait état de victimes israéliennes.  

"A 11H25 (09H25 GMT), le groupe des martyrs de Quneitra de la Résistance islamique a visé avec des roquettes, dans les fermes Chebaa libanaises occupées, un convoi militaire israélien composé de plusieurs véhicules transportant des officiers et soldats sionistes. Plusieurs véhicules ont été détruits et il y a des victimes dans les rangs de l'ennemi", affirme dans un communiqué le mouvement Résistance islamique, l'aile militaire du Hezbollah.

"L'armée est prête à agir avec force sur tous les fronts", a indiqué M. Netanyahu Premier ministre Israélien dans un communiqué.

 

À suivre aussi

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu arrive à un rassemblement de son parti, le Likoud, à Jérusalme, le 18 septembre 2019 [MENAHEM KAHANA / AFP]
Israël Benjamin Netanyahou appelle Benny Gantz à la formation d'un gouvernement d'union
Elections législatives en Israël : vers une coalition des petits partis arabes
scrutin Elections législatives en Israël : vers une coalition des petits partis arabes
Politique Elections législatives en Israël : Benjamin Netanyahou et Benny Gantz au coude-à-coude

Ailleurs sur le web

Derniers articles