Un soldat espagnol de l'ONU tué au Liban

Un véhicule de l'ONU à la frontière du Liban avec Israël et la Syrie le 19 janvier dernier.[©MahmoudZayyat/AFP]

Un militaire espagnol de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul) a été tué mercredi au Liban sud où des bombardements ont eu lieu entre l'armée israélienne et le mouvement chiite libanais du Hezbollah, a indiqué à l'AFP l'ambassade d'Espagne à Beyrouth.

 

"Je peux confirmer qu'un soldat espagnol a été tué au Liban sud", a affirmé à l'AFP une source à l'ambassade.
Auparavant, le porte-parole de la Finul, Andrea Tenenti, avait fait état de la mort d'un soldat, sans pouvoir préciser sa nationalité. "Le commandant de la Finul, le général Luciano Portolano est en contact avec toutes les parties et les appelle à la retenue afin d'éviter une escalade", a-t-il indiqué à l'AFP.

Le Hezbollah a mené mercredi une attaque contre l'armée israélienne dans une zone occupée à la frontière du Liban, les Fermes de Chebaa, provoquant des bombardements israéliens de représailles sur le sud du Liban.
 

La Finul, chargée de surveiller la frontière israélo-libanaise, compte 10.274 membres venus 36 pays. Le contingent espagnol comptait 586 personnes avant la mort du soldat.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles