Assassinat de Nemtsov : un des suspects a avoué son implication

Boris Nemtsov était l'un des opposants les plus farouches au président russe Vladimir Poutine.[KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP]

Dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat de l'opposant russe Boris Nemtsov, deux nouveaux suspects ont été arrêtés dimanche matin. Présenté devant un tribunal, l'un des suspects a avoué avoir participé au meurtre.

 

Ces arrestations font suite à celles réalisées samedi. Anzor Goubachev et Zaour Dadaïev, deux hommes originaires du Caucase, avaient été interpellés par la police.

L'un des deux suspects seraient le jeune frère d'Anzor Goubachev affirme Albert Barakhoïev, secrétaire du Conseil de Sécurité de la République russe d'Ingouchie qui a dévoilé l'information à l'agence RIA Novosti.

 

Aveux 

Lors de la présentation des cinq suspects de l'affaire devant le tribunal, l'un des suspects, Zaour Dadaïev, a avoué avoir participé à l'assassinat. Il a été placé en détention jusqu'au 28 avril rapporte le juge Natalia Mouchnikova.

"Les mesures prises avant le procès sont solidement justifiées. La participation de (Zaour) Dadaïev au meurtre a été confirmée par ses aveux", a-t-elle déclaré, selon l'agence de presse russe TASS

 

Minutieusement planifié

Boris Nemtsov, opposant farouche à Vladimir Poutine, avait été tué le 27 février dernier en plein coeur de Moscou après avoir reçu plusieurs balles.

Son meurtre, "minutieusement planifié", avait été condamné par le monde entier, y compris par le président russe qui avait promis que les assassins seraient poursuivis.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles