Belgique : vers l'isolement des détenus pouvant en convertir d'autres à l'islamisme radical

Des sections spéciales réservées pour les prisonniers susceptibles d'en convertir d'autres à l'islamisme radical en Belgique[Anne-Christine Pouloulat/AFP]

Des sections spéciales seront créées d'ici à la fin de l'année dans des prisons en Belgique pour y isoler les prisonniers susceptibles d'en convertir d'autres à l'islamisme radical, a annoncé le ministre belge de la Justice Koen Geens, cité samedi dans les médias.

 

Il a souligné que ces sections seraient mises en place dans les villes d'Ittre et de Bruges. 26 places seront réservées à de tels détenus à Ittre et 16 à Bruges, a précisé le journal Le Soir, citant M. Geens. Il ne s’agit pas de zones de haute sécurité, mais bien de sections où l’accompagnement serait plus "pointu", a relevé ce quotidien belge. 

Le ministre a en effet souligné que les cellules de haute sécurité étaient réservées à ceux qui sont soupçonnés d'avoir concrètement participé à la préparation d'attentats terroristes.

 

Départ vers l'Irak et la Syrie

La Belgique est le pays de l'Union européenne qui enregistre le taux le plus élevé de djihadistes partis pour l'Irak et la Syrie par rapport à sa population totale, soit 300 à 400 pour onze millions d'habitants, d'après les experts de ces questions.

Vous aimerez aussi

Croquis de la présidente de la cour d'assises de Bruxelles, Laurence Massart (g), et de Mehdi Nemmouche, dessiné lors de l'audience du 3 mars 2019 à Bruxelles [IGOR PREYS / BELGA/AFP/Archives]
Terrorisme Tuerie du musée juif de Bruxelles : perpétuité pour Mehdi Nemmouche
Santé En Belgique, les médecins ne délivreront plus de certificats de virginité
Le parachute de la femme a refusé de s'ouvrir. (Image d'illustration).
Faits divers Belgique : une parachutiste, dont le parachute ne s'est pas déployé, dans un état grave

Ailleurs sur le web

Derniers articles