Cyclone Pam : les secours se mettent en place au Vanuatu

Le cyclone Pam a provoqué d'importantes destructions. [UNICEF Pacific / AFP]

"Cela sera vraisemblablement l’une des pires catastrophes jamais vues dans le Pacifique, l’ampleur des besoins humanitaires sera énorme", a déploré dimanche le directeur d’Oxfam pour le Vanuatu, Colin Collet van Rooyen.

 

Deux jours après le passage du cyclone Pam, les premiers secours arrivaient dimanche sur l’archipel, la France, l’Australie et la Nouvelle-Zélande s’étant coordonnées pour faire acheminer des vivres et du matériel de secours. Plusieurs pays ont aussi promis une aide financière.

Alors que l’état d’urgence a été décrété dimanche, les besoins s’annonçent énormes : des villages entiers ont été rasés, les routes coupées et une partie de la population se retrouvait à errer dans les rues. 

 

80 personnes auraient été tuées

Selon Oxfam, jusqu’à 90 % des habitations de la capitale, Port-Vila, ont été endommagées.

Et alors qu’au moins 80 personnes auraient été tuées, selon l’ONU, le bilan pourrait rapidement s’alourdir à mesure que les équipes de secours accèderont aux zones touchées. 

 

Vous aimerez aussi

catastrophe naturelle Cyclone Idai : la détresse des habitants du Mozambique
Des pylônes émergent d'une zone inondée aux abords de Beira, au Mozambique, le 19 mars 2019, après le passage du cyclone Idai [ADRIEN BARBIER / AFP]
catastrophe naturelle Zimbabwe : 200.000 personnes touchées par les inondations et le cyclone Idai
La ville de Beira, au Mozambique, inondée par le cyclone Idai, 18 mars 2019 [Rick Emenaket / Mission Aviation Fellowship/AFP]
catastrophe naturelle Cyclone au Mozambique et au Zimbabwe : le bilan pourrait dépasser les 1.000 morts

Ailleurs sur le web

Derniers articles