Népal : le bilan provisoire dépasse les 2.200 morts

Le séisme a notamment fait s'effondrer la tour de Dharahara à Katmandou [PRAKASH MATHEMA / AFP]

Après le puissant séisme de magnitude 7,9 qui a touché le Népal samedi 25 avril, le bilan s'alourdit un peu plus avec près de 2.200 morts recensés. Katmandou, la capitale a été particulièrement affectée. Ce dimanche matin, une nouvelle réplique de magnitude 6.7 a été ressentie.

 

Samedi 25 avril, le Népal était touché par le plus fort séisme depuis près de 80 ans. Alors que les sauveteurs tentent encore de sauver des personnes coincées sous les débris, un bilan provisoire fait état de plus de 2.200 morts. Car le séisme a également touché l'Inde où 57 personnes sont mortes selon les autorités chinoises. Au Tibet, 17 personnes auraient été tuées. Des milliers de blessés sont également dénombrés.

 

La tour de Dharhara touchée

La tour de Dharhara, l'une des attractions touristiques de la ville de Katmandou s'est notamment effondrée. Cette tour blanche de neuf étages surmontée d'un minaret de bronze avait été construite au XIXème siècle. Une dizaine de corps ont été retrouvés sous les décombres, selon un photographe de l'AFP. En 1934, un séisme avait déjà détruit le monument.

Des centaines d'immeubles ont également été rasés. L'aéroport de Katmandou a été fermé pour "raisons de sécurité" explique son directeur Birendra Prasad Shrestha. Les voies rapides ont été coupées dans la capitale.

 

Une aide internationale demandée

Alors que la situation est catastrophique dans le pays, les autorités ont demandé une aide internationale. D'ores et déjà les États-Unis ont annoncé l'envoi d'une équipe de secouristes et le déblocage d'une enveloppe d'un million de dollars.

L'Inde, qui a également été victime du séisme a envoyé des avions militaires avec du matériel et des équipes de sauveteurs. La Norvège a promis de débloquer une aide de 3,5 millions d'euros et le Fonds monétaire international (FMI) s'est dit prêt à envoyer une équipe au Népal  "dans les plus brefs délais".

De son côté la France avait déjà exprimé sa solidarité samedi 25 avril après la catastrophe. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles