Suisse : l'auteur de la fusillade sortait d'un hôpital psychiatrique

Cinq personnes sont mortes à Würenlingen en Suisse.[MICHAEL BUHOLZER / AFP]

L'auteur de la fusillade survenue samedi soir à Würenlingen dans le canton d'Argovie, au nord de la Suisse, avait récemment séjourné en hôpital psychiatrique, a indiqué mardi la police.

 

Cet homme de 36 ans était marié et père de trois enfants. Il résidait dans le canton de Schwyz. D'origine turque, il avait obtenu la nationalité suisse en 2004, a expliqué la police du canton de Schwyz dans un communiqué. Il était connu des services de police pour des faits de violences.

En outre, les autorités de protection de l'enfant et de l'adulte (APEA) du canton de Schwyz étaient intervenues en mars auprès de la famille du meurtrier. Elles ont placé les trois enfants dans des institutions, la présence de leur père constituant un risque pour eux. Le 24 mars, la police avait mené une perquisition à son domicile pour rechercher d'éventuelles armes. L'homme avait alors été placé de force, sur ordre des médecins, dans un "hôpital psychiatrique" du canton de Schwyz. Quelques jours après, il avait été libéré.

 

Cinq victimes

Samedi, il s'est d'abord rendu dans une première maison du lotissement où s'est déroulé le drame, et y a tué deux hommes de 58 et 32 ans et une femme de 57 ans. Selon la police, il s'agissait des beaux-parents et du beau-frère du tireur. Il a ensuite pris la direction d'une autre maison et a abattu un homme de 46 ans. Il s'est finalement suicidé.

L'homme n'avait pas de permis de port d'armes et a tiré avec une arme qui n'était pas militaire, selon les enquêteurs.

 

Vous aimerez aussi

L'homme devra suivre des soins pour son addiction à l’alcool (image d’illustration).
Faits divers Il menace son gendre avec une batte car il ne veut pas finir le cubi de vin
Le pavillon et la voiture du chauffeur routier Eric Drouet, chef de file des Gilets Jaunes, ont été enduits d’une peinture jaune.
gilets jaunes La maison et la voiture d’Eric Drouet vandalisées à Melun
L'homme présentait un taux d'alcoolémie neuf fois supérieur à la limite autorisée.
Faits divers Bretagne : il roulait avec 4 grammes d'alcool dans le sang

Ailleurs sur le web

Derniers articles