L'Arabie saoudite cherche à recruter 8 bourreaux

Face à l'explosion de la demande, l'Arabie Saoudite est confrontée à une pénurie de main d'oeuvre. [STR /AFP]

L’Arabie saoudite recrute huit bourreaux pour exécuter par décapitation le grand nombre de condamnés à mort dans le royaume. Une offre d'emploi a été publiée à cet effet.

 

Huit bourreaux manquent dans le royaume saoudien. Le gouvernement a ainsi publié une offre d‘emploi pour recruter huit bourreaux chargés d'exécuter par décapitation les condamnés à mort dont le nombre augmente.

 

Ni qualification, ni expérience

L’annonce stipule qu’aucune qualification particulière ni expérience ne sont requises pour postuler. L’offre d’emploi mise en ligne par le ministère du Service public précise que la fonction sera "d’exécuter les condamnés à mort" mais aussi de pratiquer des amputations sur les personnes reconnues coupables de vol.

Cette offre d’emploi coïncide avec une recrudescence du nombre des exécutions dans le royaume. Viol, apostasie, meurtre, vol à main armée et trafic de drogue sont passibles de la peine de mort.

 

Le nombre de condamnations à mort augmente

84 personnes ont déjà été exécutées en Arabie saoudite depuis le début de l’année alors qu’il n’y en avait eu "que" 87 pour toute l’année 2014.

Selon Amnesty International, plus de la moitié des décapitations concernaient des condamnations pour trafic de drogue.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles