Jets de pierre : Israël veut légiférer

Des Palestiniens masqués lancent des pierres à l'encontre de forces de l'ordre israéliennes dans le quartier de Chouafat dans Jérusalem-Est, le 2 juillet 2014. [Ahmad Gharabli / AFP]

Une peine de dix ans de prison pourrait bientôt viser toute personne accusée de jets de pierre sur un véhicule en mouvement, en Israël.

 

Approuvé par un comité ministériel législatif, ce texte de loi se penche sur une pratique courante dans les conflits entre Palestiniens et forces de l’ordre israéliennes.

Présenté par la ministre de la Justice Ayelet Shaked, du parti nationaliste et religieux Foyer Juif, il reprend un ancien projet de loi qui prévoyait vingt ans de prison si l’intention de blesser était prouvée.

La peine a donc été diminuée, mais le principe d’intention a lui disparu. "Toute personne qui jette des pierres [...] doit partir du principe que quelqu’un va être blessé", a estimé la ministre. 

 

Vous aimerez aussi

Jimmy Carter avec Anouar al-Sadate (à gauche) et Menahem Begin (à droite) le 6 septembre 1978 à Camp David  [ / FILES/CONSOLIDATED NEWS PICTURES/AFP]
Proche-Orient Il y a quarante ans, les accords de Camp David
Le point de passage d'Erez, près de Beit Hanoun, dans le nord de la bande de Gaza, le 26 mars 2017 [MAHMUD HAMS / AFP/Archives]
Proche-Orient Israël ferme un point de passage avec Gaza
Proche-Orient Syrie : 39 civils dont 12 enfants tués dans l'explosion d'un dépôt d'armes

Ailleurs sur le web

Derniers articles