Carnage de Sousse : l'auteur du selfie scandaleux identifié

Au lendemain de la tuerie Amran Hussain réalise un selfie avec trois amis devant la scène du carnage. [KENZO TRIBOUILLARD / AFP]

Au lendemain du massacre commis par un activiste de Daesh sur la plage de l'hôtel Riu Imperial Marhaba en Tunisie, un homme a été photographié maniant la perche à selfie sur les lieux mêmes de la tuerie. La photo a fait scandale.

 

Prise au lendemain de la tuerie perpétrée par un sympathisant de l'Etat Islamique sur une plage de Sousse (Tunisie), la photo d'un individu réalisant un selfie à l'aide d'une perche, alors qu'il est accompagnée de deux femmes et d'un autre homme, a fait scandale durant tout le week-end.

L'homme, vêtu d'une chemise blanche et d'un jean, arborant des lunettes d'aviateur, pose devant le complexe hôtelier, les parasols, les transats et les premières gerbes de fleurs déposées sur place pour honorer les 39 victimes du tueurs, parmi lesquelles figureraient une trentaine de ressortissants britanniques.

 

Hors contexte ?

L'auteur du selfie a depuis été identifié et fait désormais la une de la presse outre-Manche. Il s'agit en effet d'un certain Amran Hussain, âgé 29 ans, candidat malheureux aux dernières élections sous les couleurs du parti travailliste en mai dernier. Une photo de l'intéressé en compagnie d'Ed Milliband a été retrouvée depuis et circule sur les réseaux sociaux.

Interrogé par le MailOnline, Amran Hussain s'est montré étonné par l'indignation suscitée par le selfie. " Nous venions de déposer des fleurs, de rédiger un hommage et de prier pour ceux qui étaient morts dans cet horrible massacre. (...) Cette photo a été prise totalement hors contexte. C'était bouleversant et nous avons simplement voulu conserver un souvenir de ce qui s'était passé". 

Sur son compte Twitter, Amran Hussain a posté une photo de son poignet, enserré par un bracelet d'accès délivré par l'hôtel, assorti de ce commentaire : "Je porterai toujours mon bracelet d'hôtel en souvenir des vies innocentes qui ont péri à Sousse".

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles