Grèce : une rencontre Tsipras-Merkel-Hollande-Juncker

Nouvelle journée cruciale pour l'avenir de la Grèce ce mardi 7 juillet. [ARIS MESSINIS / AFP]

Journée cruciale pour l'avenir de la Grèce en Europe. Un sommet extraordinaire doit avoir lieu ce mardi pour explorer les minces chances pour le sauvetage de la Grèce, en état d'urgence financière.

 

21:24 : La zone euro a montré mardi "une volonté politique de donner une nouvelle chance à la Grèce", affirme le nouveau ministre grec des Finances, Euclide Tsakalotos, à l'issue d'une réunion avec ses homologues à Bruxelles. 

20:01 : Le président des Etats-Unis Barack Obama s'est entretenu mardi par téléphone avec la chancelière allemande Angela Merkel avant un entretien avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras annonce la Maison Blanche.

19h35 : Le gouvernement grec présentera mercredi un texte de synthèse, en vue de faire progresser les négociations sur son financement, qui tiendra compte "des propositions des institutions", "des résultats du référendum", et de la position commune des partis politiques grecs définie lundi, affirme une source gouvernementale grecque.

18h11 : La chancelière allemande Angela Merkel estime qu'il n'existe "pas encore de base pour des négociations" sur une aide à la Grèce.

18h02 : La Grèce remet sur la table les propositions du 30 juin "améliorées" (source gouvernementale)

17h58 : "C'est dans la semaine que les décisions doivent être prises", affirme le président français François Hollande

 

17h35 : Le Premier ministre grec Alexis Tsipras rencontrera Angela Merkel, François Hollande et Jean-Claude Juncker avant le sommet prévu dans la soirée à Bruxelles. 

16h55 : La Grèce va adresser de manière "imminente" une nouvelle demande d'aide financière à la zone euro, inidque le président de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem, à l'issue d'une nouvelle réunion des ministres des Finances de la zone euro.

16h11 : Le Premier ministre grec Alexis Tsipras s'exprimera mercredi devant le Parlement européen. 

 

16h08 : La Grèce n'a pas présenté de "propositions concrètes" de réformes par écrit, indique le Premier ministre maltais Joseph Muscat. 

 

13h19 : Une sortie de la Grèce de la zone euro n'est "pas exclue" si Athènes ne présente pas "un paquet de réformes crédibles", a estimé mardi Valdis Dombrovskis, vice-président de la Commission européenne, avant un sommet extraordinaire qui va explorer les minces chances de sauvetage du pays.

 

12h10 :  A Athènes, les banques resteront fermées au moins jusqu'à mercredi et les contrôles de capitaux imposés aux citoyens vont se poursuivre. 

 

11h45 : "Nous sommes pour la zone euro (...) Nous souhaitons idéalement que la Grèce reste dans cette zone euro plutôt qu'elle en parte", a déclaré le président du Medef Pierre Gattaz lors d'une conférence de presse. "Mais ce qu'il faut avant tout c'est que la zone euro soit protégée et surtout renforcée et je dirais avec ou sans la Grèce", a-t-il poursuivi.

 

11h23 : Les transports sont toujours gratuits à Athènes et dans sa proche banlieue. Une mesure prise pour inciter les habitants à ne pas consommer d'essence.

 

11h00 : L'ancien Premier ministre Dominique de Villepin n'a pas caché son admiration pour Alexis Tsipras sur RMC et BMF TV. "Nous avons aujourd'hui la chance, je dis bien la chance, d'avoir un jeune Premier ministre grec, Alexis Tsipras, qui est crédible aux yeux d'une large partie de l'opinion grecque, et qui est indépendant. La Grèce retrouve sa fierté" et "ça me parle comme gaulliste", a expliqué l''ex-Premier ministre de Jacques Chirac.

 

10h50 : La maire de Paris Anne Hidalgo a affirmé que, si elle avait été grecque, elle aurait également voté "non" au référendum organisé dimanche dernier. "Je pense qu'on est à un tournant pour l'Europe, enfin en tout cas je l'espère, enfin on va renouer avec le rêve européen", a-t-elle par ailleur indiqué.

 

09h10 : "Nous savons bien que la Grèce est en dehors des paramètres, mais ce n'est pas la faute aux méchants Allemands, mais en raison de la responsabilité des gouvernants grecs qui se sont succédé à Athènes ces 15-20 dernières années", a déclaré le ministre des Affraires étrangères italien.

 

9h00 : Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne a affirmé devant le Parlement européen à Strasbourg que sa "volonté, [son] souhait est d'éviter un Grexit".

 

08h10 : "La France est convaincue que nous ne pouvons pas prendre le risque d'une sortie de la Grèce de la zone euro, à la fois sans doute pour des raisons économiques (...) mais surtout pour des raisons politiques", a également prévenu le Premier ministre français, toujours sur RTL.  Il a par ailleurs affiché sa volonté de proposer un débat mercredi sur la situation grecque. 

 

07h45 : Invité sur le plateau de RTL, le Premier ministre Manuel Valls a déclaré que "les bases d'un accord" pour un sauvetage financier de la Grèce existaient. "Il n'y a pas de sujet tabou sur la dette, sur le rééchelonnement, sur le fait qu'on reprofile, qu'on retravaille sur la dette", a-t-il par ailleurs affirmé. 

 

07h30 : Un sommet exceptionnel de la zone euro doit débuter à 18h00 heure locale (16h00 GMT) ce mardi. Il sera précédé à 11h par une réunion des ministres des Finances de la zone, qui doivent discuter des conséquences du "non" au plan des créanciers et de la mise en place éventuelle d'un troisième plan d'aide pour la Grèce. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles