Soixante ans de tensions entre les deux Corées

Photo diffusée par l'agence officielle nord-coréenne en avril 2007 montrant des missiles de l'armée nord-coréenne lors d'un défilé à Pyongyang [. / KCNA via KNS/AFP/Archives]

Depuis la fin de la guerre de Corée (1950-53), de nombreux incidents et affrontements divers, la plupart provoqués par Pyongyang, ont menacé de mettre à mal le cessez-le-feu conclu entre les deux Etats voisins.

 

Les deux pays sont toujours techniquement en état de guerre car le cessez-le-feu n'a jamais été ratifié par un traité de paix. Durant les moments de fortes tensions, Pyongyang a placé à plusieurs reprises dans le passé ses troupes en état de guerre.

Voici quelques uns de ces incidents, dont certains ont failli replonger la péninsule coréenne dans un conflit à grande échelle.

 

21 AOUT 2015 - Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-Un ordonne à ses troupes déployées à la frontière de se mettre sur le pied de guerre, à la suite d'un exceptionnel échange de tirs d'artillerie entre les deux Corées.

  

23 NOVEMBRE 2011 - La Corée du Nord bombarde l'île frontalière de Yeonpyeong dans la mer Jaune, faisant quatre morts, deux marines et deux civils.

 

26 MARS 2010 - La corvette sud-coréenne Cheonan coule près de l'île de Baengnyong, en mer Jaune et 46 marins trouvent la mort. Une enquête internationale conclut que le vaisseau a été torpillé par sous-marin nord-coréen. Pyongyang dément toute implication.

 

29 JUIN 2002 - Lors d'affrontements en mer à Yeonpyeong, un bateau de patrouille sud-coréen fait naufrage, tuant six personnes.

 

15 JUIN 1999 - Heurts entre bâtiments sud-coréens et nord-coréens au large de Yeonpyeong. Un torpilleur nord-coréen est coulé et trois navires de patrouille sont très endommagés. Le nombre des victimes nord-coréennes est estimé à une cinquantaine.

 

SEPTEMBRE 1996 - Un sous-marin nord-coréen en mission d'espionnage s'échoue près du port oriental sud-coréen de Gangneung. La quasi totalité de l'équipage de 25 membres ainsi que des infiltrés qui se trouvaient à bord sont tués après 45 jours de chasse à l'homme.

 

29 NOVEMBRE 1987 - Une bombe posée par deux agents nord-coréens à bord d'un vol de la compagnie Korean Air explose en survolant la mer Andaman. La totalité des 115 personnes à bord sont tuées. Les deux agents tentent d'échapper à la capture en avalant du cyanure mais l'un d'eux est arrêté en vie.

 

9 OCTOBRE 1983 - La Corée du Nord bombarde un mausolée de Rangoun, en Birmanie, au cours d'une visite du président sud-coréen Chun Doo-hwan. Il survit à cette attaque mais 21 personnes, dont des ministres, sont tuées.

 

18 AOUT 1976 - Des soldats nord-coréens lancent une attaque contre une équipe de bûcherons en train d'abattre un arbre dans la zone démilitarisée qui sépare les deux Corées. Deux soldats américains sont tués et l'incident devient connu sous le nom de "affaire du meurtre à la hache".

 

Vous aimerez aussi

Conflit Syrie : 12 civils tués par des roquettes jihadistes
Conflit Syrie : 35 combattants, dont 26 prorégime, tués dans le nord-ouest
Capture d'image de la télévision iranienne IRNN le 13 juin 2019 montrant deux pétroliers, cible d'une attaque dans le Golfe d'Oman [- / IRINN/AFP]
International Attaques de pétroliers : appels au calme après les accusations américaines contre l'Iran

Ailleurs sur le web

Derniers articles