Migrants morts en Autriche : 3 personnes arrêtées

Le Burgenland, à l'est de l'Autriche, est frontalier de la Hongrie, confrontée à un afflux sans précédent de migrants. [DIETER NAGL / AFP]

La police autrichienne a annoncé vendredi 28 août que trois personnes avaient été arrêtées en Hongrie, en lien avec la découverte des corps de 71 migrants dans un camion abandonné portant une plaque d'immatriculation hongroise.

 

"Pour le moment, trois personnes ont été arrêtées en Hongrie, et nous pensons qu'il s'agit du fil conducteur vers les auteurs" du crime, a déclaré le porte-parole de la police, Hans Peter Doskozil, lors d'une conférence de presse.

 

 

Des victimes probablement Syriennes

Les 71 migrants dont les corps ont été retrouvés probablement Syriens, et quatre enfants figurent parmi eux, avait annoncé un peu plus tôt dans la matinée la police.

"Parmi les 71 personnes, il y avait 59 hommes, huit femmes et quatre enfants, dont une fillette âgée d'un ou deux ans", a déclaré le porte-parole de la police, Hans Peter Doskozil.

Il a précisé que des documents de voyage syriens avaient été retrouvés, et que le groupe était "probablement" constitué de réfugiés syriens.

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles