Plus de 150 millions de travailleurs en grève en Inde

L'Inde connaît sa grève la plus importante depuis l'arrivée au pouvoir du gouvernement Modi. [Narider Nanu / AFP]

L'inde est paralysée ce mercredi par une grève géante mobilisant pas moins de 150 millions de travailleurs. Ils protestent contre les réformes économiques du gouvernement de Narendra Modi.

 

Les banques publiques, le secteur minier et manufacturier ainsi que les transports sont particulièrement touchés. Il s'agit de la plus importante démonstration de force des syndicats depuis l'arrivée au pouvoir du nouveau Premier ministre. Ils demandent notamment à ce dernier de renoncer à faciliter les licenciements et à fermer les usines hors d’âge
 
A New Delhi, de longues files d’attente se sont formées aux arrêts de bus et de nombreux voyageurs se sont retrouvés bloqués à l’aéroport en raison de la grève de taxis et des rickshaws, ces motos-taxis typiques du pays.
 
 
Des réformes tous azimuts
 
Elu le 26 mai 2014, Narendra Modi a entrepris une série de réformes drastiques afin de faire entrer définitivement son pays dans le cercle des pays développés. Il souhaite notamment convaincre les entreprises d'investir et de produire en Inde, lutter contre la corruption endémique, ou encore faire disparaître les bidonvilles dans lesquels vivent des millions d'Indiens. 
 
Il souhaite également faire de l'Inde un leader en matière de nouvelles technologies à travers son projet "Digital India" afin d'offrir à l'ensemble de la population un accès à Internet et de créer des emplois dans le secteur de l'informatique.
 
Le Premier ministre a également entrepris de faire la promotion de la pratique du yoga, dont il est lui-même un adepte. Selon lui, ce sport permet de "découvrir le sens de l'unité entre soi, le monde et la nature". Il a ainsi nommé un ministre du yoga en novembre 2014.  
 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles