El Chapo trahi par un tweet de son fils ?

Le narcotrafiquant "El Chapo" ("Le Petit" en argot mexicain) serait, selon le magazine Forbes, le "plus important baron de la drogue de tous les temps". [Capture d'écran du compte Tweeter d'Alfredo Salazar Guzman, le fils d'El Chapo]

Une photo mise en ligne par le fils du baron de la drogue Joaquin Guzman, dit "El Chapo", qui reste introuvable depuis sa retentissante évasion en juillet dernier, pourrait bien remettre les policiers sur sa trace. 

 

Une simple photo qui pourrait se transformer en une gaffe monumentale. Depuis l'évasion spectaculaire de Joaquin Guzman, connu sous le sobriquet "El Chapo" ("Le Petit" en argot mexicain), le 11 juillet dernier d'une prison de haute sécurité près de Mexico, la police tente en vain de remettre la main sur ce baron de la drogue.

Mais les autorités pourraient bien avoir bénéficié d’une aide aussi inattendue qu’involontaire en la personne d’Alfredo Salazar Guzman, le propre fils du célèbre trafiquant.

 

"Vous savez déjà avec qui je suis..."

En cause : le compte Twitter d’Alfredo. Avec plus de 9.000 tweets et 1.500 abonnés, le fils Guzman, âgé de 29 ans et lui-même recherché par la police pour trafic de drogue et blanchiment d'argent, n'hésite pas à étaler ses frasques en plein jour.

L'un de ses derniers messages a retenu toute l’attention des enquêteurs. La photo qui l’accompagne semble avoir été prise en compagnie de son père à la terrasse d'un restaurant.

Autour de la table, trois individus, Alfredo Guzman au centre, et à gauche un homme dont le haut du visage a été masqué mais qui ressemble fort à Joaquin Guzman. La légende de la photo indique : "C'est le mois d'août ici ! Vous savez déjà avec qui je suis..."

 

 

La géolocalisation activée

Mais la géolocalisation n’ayant pas été désactivée, pendant quelques heures le réseau social indiquait que la photo avait été prise au Costa Rica.

Un détail qui n'a pas échappé aux forces de l'ordre : la police du Costa Rica a ainsi rapidement été saisie pour mener l'enquête sur la présence ou non des narcotrafiquants sur son territoire.

Les autorités costaricaines restent toutefois prudentes comme l’a indiqué Gérald Campos, le chef de la police locale, aux médias locaux. "Nous sommes en train de vérifier ces informations. Mais pour le moment nous ne savons pas si El Chapo est dans notre pays."

 

Doutes sur l’authenticité du compte

Il est également impossible d'être sûr que le compte twitter du fils d’El Chapo soit authentique mais les photos postées au quotidien, montrant alcool, grosses voitures, cocaïne et filles sexys semblent indiquer qu'il s'agit bien du compte de l'héritier de l'empire Guzman.

Depuis 2009, le magazine Forbes classe El Chapo parmi les personnes les plus influentes au monde, le classant au 67e rang en 2014.

Toujours selon le magazine, il serait le "plus important baron de la drogue de tous les temps", avec une fortune estimée à 3 milliards de dollars.

 

 

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles