Un second Stonehenge découvert en Angleterre

Les images de synthèses du monument qu'aurait constitué ces vestiges. [Capture d'écran Youtube]

Les vestiges de 90 menhirs ont été découverts près du célèbre site britannique de Stonehenge. C’est en utilisant des technologies de pointe de prospection géophysique que des archéologues ont trouvé ce qui pourrait être l’un des plus grands monuments préhistoriques.

 

Sur le site de Durrington Walls à moins de trois kilomètres de Stonehenge dans le sud-ouest de l’Angleterre, les vestiges de ce monument préhistorique ont été découverts par des archéologues. Il est constitué de 90 menhirs de 4,5 mètres de hauteur.

Pour Vincent Gaffney, l'un des deux archéologues à la tête du projet, mené par l'université de Birmingham et l'Institut Ludwig Boltzmann de Vienne, cette découverte est aussi impressionnante qu’inattendue : «Jusqu'à aujourd'hui nous pensions qu'il s'agissait seulement d'un large talus et d'un fossé. Mais en dessous de ce monument massif, il y a un autre monument».

 

 

Ce monument daterait d’environ 4 5000 ans, comme celui de Stonehenge, ce qui en ferait un site «contemporain ou antérieur», selon l’Institut de Ludwig Boltzmann. Le monument aurait compté jusqu’à 200 pierres, celles manquantes pourraient avoir été utilisées pour construire le monument de Stonehenge. Des fouilles sont en cours pour pouvoir recueillir plus d’informations concernant la chronologie des deux monuments

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles