Deux nouvelles attaques au couteau à Jérusalem

Des garde-frontières montent la garde près d'un jardin public de Jérusalem-Ouest, le 14 octobre 2015 [THOMAS COEX / AFP/Archives] Des garde-frontières montent la garde près d'un jardin public de Jérusalem-Ouest, le 14 octobre 2015 [THOMAS COEX / AFP/Archives]

Israël a commencé mercredi à installer des postes de contrôle autour de Jérusalem-Est, parmi une série de mesures destinées à stopper une vague d'attentats. Deux nouvelles attaques ont encore eu lieu dans la journée.

 

Un homme a poignardé et blessé une femme près de la gare routière de Jérusalem avant d'être "neutralisé" par des policiers. La septuagénaire souffre de blessures graves. La police israélienne a décrit décrit l'agresseur comme un "terroriste" arabe, un Palestinien dans le langage des forces de l'ordre.

Plus tôt dans la journée, un homme a tenté de poignarder un agent de sécurité israélien près de la Vieille ville à Jérusalem-Est avant d'être abattu par balles. Il y a eu plus plus d'une vingtaine d'attaques à l'arme blanche contre des Israéliens ou des juifs depuis le 1er octobre. 

La mort mardi de trois personnes dans deux attentats anti-israéliens, dont la première attaque à l'arme à feu dans un bus, a suscité l'alarme en Israël et réveillé le souvenir des attentats meurtriers de la deuxième Intifada.

 
 

Vous aimerez aussi

Idan Peretz, ancien commando de l'armée israélienne et fondateur de la start-up Highnovate, effectue une descente en rappel le 11 juin 2018 près de Netanya à l'aide d'une de ses inventions, le RAFA [JACK GUEZ / AFP]
Armée Des ex-commandos israéliens au service des «baroudeurs du dimanche»
Un char israélien le long de la frontière avec la Bande de Gaza, le 20 juillet 2018 [JACK GUEZ / AFP]
Proche-Orient Gaza : cessez-le-feu globalement respecté après des raids massifs israéliens
Conflit Israël bombarde massivement Gaza, quatre Palestiniens tués

Ailleurs sur le web

Derniers articles