Mexique : "El Chapo" blessé en fuyant les autorités

Photo fournie par le gouvernement mexicain le 22 février 2014 du baron de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman [- / PGR/AFP/Archives] Photo fournie par le gouvernement mexicain le 22 février 2014 du baron de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman [- / PGR/AFP/Archives]

Le baron mexicain de la drogue en cavale Joaquin "El Chapo" Guzman s'est blessé récemment à la jambe et au visage en fuyant une opération des autorités mexicaines visant à le capturer, a annoncé le gouvernement fédéral vendredi.

 

"Pour éviter d'être capturé le fugitif a fui précipitamment et ce faisant s'est blessé au visage et à la jambe", précise un communiqué du gouvernement.

Les forces de l'ordre ont souligné que ces blessures "ne sont pas le résultat d'une confrontation directe".

"Le ministère de la Sécurité continue de tout mettre en oeuvre pour permettre l'arrestation de ce délinquant", précise le communiqué.

Le 11 juillet dernier, "El Chapo", considéré comme un des plus puissants narcotrafiquants au monde, était parvenu à s'échapper d'une prison de haute sécurité.

Selon des sources de l'Agence antidrogue américaine (DEA), le fugitif a gagné après son évasion une région montagneuse de l'Etat du Sinaloa, où il est né il y a 58 ans et qui est le bastion de son cartel.

"El Chapo" dispose dans cette région de l'appui de la population locale, ont précisé ces sources à l'AFP.

Les opérations pour tenter de le capturer ont été menées en collaboration avec des agences internationales, selon le communiqué.

Ces dernières semaines, les recherches se sont concentrées dans le nord-ouest du pays, où se trouve l'Etat de Sinaloa.

L'annonce du gouvernement faisant état des blessures du narcotrafiquant intervient après que la chaîne de télévision américaine NBC News eut fait état d'écoutes téléphoniques laissant supposer qu'El Chapo pouvait se trouver dans un ranch situé sur la commune de Cosala, dans une zone montagneuse du Sinaloa.

Une intervention héliportée des forces mexicaines dans ce ranch, la semaine dernière, s'est soldée par des échanges de tirs avec des hommes de main du trafiquant, qui a pu prendre la fuite en voiture.

La fouille du lieu a permis la découverte de téléphones portables, de postes de radio et de médicaments.

Une vidéo inédite de l'évasion de "El Chapo" avait été obtenue par la chaîne mexicaine Televisa et diffusée mercredi. Elle montre la cellule de "El Chapo" au moment de son évasion de la prison d'Altiplano et durant les 40 minutes qui ont suivi.

Guzman s'est échappé par le biais d'un tunnel de 1,5 kilomètre, circulant sur une moto fixée sur des rails et débouchant sur une maison en construction au milieu des champs.

Cette évasion a constitué un sérieux camouflet pour le président Enrique Peña Nieto, qui avait obtenu des succès notables dans la lutte contre les cartels de la drogue au début de son mandat.

Guzman avait été arrêté en février 2014 après 13 ans de cavale. Il s'était déjà échappé en 2001 d'une prison de haute sécurité, caché dans un panier de linge sale.

 

Vous aimerez aussi

Donald Trump
Attentat Fusillade à Strasbourg : Donald Trump se dit conforté dans son idée de mur avec le Mexique
Des ateliers d'écriture de sextos permettent aux Mexicaines d'explorer leurs sexualités [Pedro PARDO / AFP]
Sexualité Mexique : quand des femmes apprennent à «sextoter» en toute sécurité
Andrés Manuel Lopez Obrador, premier président de gauche de l'histoire récente du Mexique, prend officiellement ses fonctions le 1er décembre 2018 [Ronaldo SCHEMIDT / AFP/Archives]
Amérique du Sud Le Mexique intronise à sa tête Lopez Obrador, premier président de gauche

Ailleurs sur le web

Derniers articles