Un prince saoudien arrêté lors de la saisie de plus de 2 tonnes de drogues

Deux tonnes de pilules de Captagon ainsi que de la cocaïne se trouvaient dans les bagages du prince. [JOSEPH EID / AFP]

Le prince saoudien Abdel Mohsen Ibn Walid Ibn Abdelaziz a été arrêté à l’aéroport de Beyrouth (Liban) ce lundi 26 octobre alors qu'il transportait une importante quantité de drogue.

L’homme ainsi que quatre personnes qui voyageaient avec lui ont été interpellés alors qu'ils s'apprêtaient à embarquer pour Ryad (Arabie Saoudite) dans un avion privé. Ils sont depuis détenus par la douane de l’aéroport.

Selon l’agence officielle libanaise ANI, les services de sécurité ont intercepté près de deux tonnes de pilules de Captagon, une drogue à base d’amphétamine qui serait notamment utilisée par les combattants de Daesh, ainsi qu'une grande quantité de cocaïne. Les pilules de Captagon étaient réparties dans quarante valises et la cocaïne dans des caisses.

Un responsable de la sécurité de l’aéroport international de Beyrouth a indiqué à l’AFP qu’il s’agit de «la plus importante saisie de drogue» jamais réalisée. 

Vous aimerez aussi

L'un des bâtiments de la Foire Internationale Rachid Karamé, un complexe conçu par le Brésilien Oscar Niemeyer, le 3 octobre à Tripoli au Liban [ANWAR AMRO / AFP]
Manifestation Des artistes tentent de sauver au Liban une oeuvre du Brésilien Niemeyer
Des réfugiés syriens attendent le départ du convoi qui les ramènera chez eux, dans la localité d'Arsal, dans l'est du Liban, le 28 juin 2018 [STRINGER / AFP]
Syrie Des centaines de réfugiés syriens quittent le Liban pour rentrer chez eux
Proche-Orient Les réfugiés palestiniens au Liban aussi désemparés

Ailleurs sur le web

Derniers articles