Luka Magnotta raconte sa vie rêvée en prison

Luka Rocco Magnotta, le dépeceur de Montréal, raffole de la nourriture italienne servie dans la prison.[SPVM / AFP]

Luka Rocco Magnotta, condamné à la prison à perpétuité pour le meurtre de Lin Jun, explique dans des lettres envoyées à ses amis à quel point la vie en prison est agréable.

Le dépeceur de Montréal, incarcéré au centre pénitentiaire d’Archambault au Canada affirme dans ses courriers qu’il mène une existence paisible faite de calme et de liberté. «Nos portes sont ouvertes 90% du temps, donc pour moi, c’est comme si j’étais sur un campus universitaire», explique t-il.

Il avoue par ailleurs se relaxer en écoutant de la musique, en faisant de la cuisine ou en s’adonnant à la lecture. Il pratique également beaucoup de sport, préférant le hockey et le tennis.

La nourriture, quant à elle, se révèle d’excellente facture, surtout la cuisine italienne qu’il apprécie tout particulièrement. Il lui arrive même de faire entorse à son régime en profitant d’une soirée pizza avec ses amis. «Les glaces sont aussi délicieuses» commente-t-il également.

Côté équipement, le détenu n'a pas trop non plus à se plaindre. Il dispose d'un portable et d'une chaîne stéréo, sur laquelle il écoute un CD de Céline Dion qu'il vient de s'offrir. Il est même autorisé à porter ses propres vêtements.

Le centre pénitentiaire, joint par le Sun, n'a pas voulu commenter ces allégations.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles