San Bernardino : la piste terroriste "possible"

[Patrick T. Fallon / AFP]

Le président américain Barack Obama a jugé jeudi "possible" que la sanglante fusillade perpétrée la veille en Californie ait un motif terroriste mais a ajouté que "nous ne savons pas".

Obama s'exprimait à l'issue d'une réunion de son Conseil de sécurité nationale, au lendemain d'une fusillade menée par un couple lourdement armé qui a fait au moins 14 morts à San Bernardino, et à propos de laquelle la police n'a pas encore écarté la piste terroriste.

Barack Obama a d'ores et déjà ordonné la mise en berne des drapeaux américains à la Maison Blanche et sur tous les autres bâtiments officiels des Etats-Unis "en marque de respect" pour les victimes.  

Les autorités américaines s'escrimaient à cerner les motivations du couple auteur de cette fusillade très atypique ressemblant à la fois à un accès de rage contre des collègues de travail et à une attaque terroriste.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles