L'incroyable opération militaire pour éliminer «Jihadi John»

«Jihadi John».[HO / SITE Intelligence Group / AFP]

D’importants détails entourant l’opération secrète menée par des soldats britanniques pour éliminer le tristement célèbre terroriste islamiste «Jihadi John», viennent d’être révélés par le DailyMail. Le scénario est digne d’une superproduction hollywoodienne.

Citées par le quotidien, plusieurs sources militaires s’accordent à dire que c’est une équipe de huit forces spéciales britanniques qui ont participé à cette mission ultra secrète. Ces SAS (comme Special Air Service) ont été héliportés dans le désert syrien par deux hélicoptères de type Chinook dans la nuit du 11 novembre dernier.

Après avoir rejoint en buggies les environs de Raqqa, le fief de Daesh, les militaires britanniques se sont enterrés. La nuit suivante, ils ont déployé trois nano-drones équipés de caméra infrarouge. Les petits aéronefs ont alors rejoint directement la position GPS de l’endroit où «Jihadi John» vivait. Une fois ce dernier repéré, des images témoignant de sa présence ont été transmises au centre de commande des SAS de Hereford au Royaume-Uni et à la base américaine de Doha au Qatar.

C’est un drone américain de type Reaper équipé d’un missile Hellfire qui s’est ensuite chargé de détruire le véhicule dans lequel se trouvait le bourreau britannique, alors accompagné d’un autre individu. Ironie de l’histoire, «Jihadi John» a trouvé la mort à quelques dizaines de mètres de la place de l’horloge de Raqqa. Là où Daesh a l’habitude de mettre en scène ses exécutions les plus barbares.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles