Daesh exécuterait des enfants trisomiques

38 bébés ont déjà été tués.

Daesh aurait émis une fatwa autorisant ses membres à mettre à mort des enfants atteints de trisomie ou d'un handicap.

Depuis qu’elle a été lancée, plus de 38 bébés âgés d’une semaine à 3 mois et atteints de malformations congénitales, de trisomie ou d’un simple handicap aurait été tués par injection létale ou par étouffement, rapporte le Daily Mail.

Le quotidien britannique s’appuie sur une enquête du blog irakien Mosul Eye qui a publié ces constations statistiques. Selon cette organisation mal connue, des exécutions auraient eu lieu non seulement à Mossoul en Irak, mais aussi dans plusieurs bastions de Daesh en Syrie.

Dans son message diffusé sur Facebook, Mosul Eye ajoute que cette fatwa a été émise oralement par un juge du Conseil de la charia de Daesh. La plupart des bébés seraient des enfants de combattants étrangers et de femmes syriennes, irakiennes ou asiatiques. Aucune autorité n'a confirmé ces informations.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles