La nouvelle présidente de Taïwan appelle Pékin à respecter "l'identité nationale" de l'île

La candidate de l'opposition Tsai Ing-wen célèbre sa victoire à l'élection présidentielle le 15 janvier 2016 à Taipei [PHILIPPE LOPEZ / AFP] La candidate de l'opposition Tsai Ing-wen célèbre sa victoire à l'élection présidentielle le 15 janvier 2016 à Taipei [PHILIPPE LOPEZ / AFP]

La candidate de l'opposition à Taïwan, Tsai Ing-wen, en passe d'être élue présidente, a averti samedi Pékin que "le système démocratique, l'identité nationale et l'intégrité territoriale" de l'île devait être "respectés".

"Notre système démocratique, notre identité nationale et notre intégrité territoriale doivent être respectés. Toute forme de violation affectera la stabilité des relations entre les deux rives du détroit ", a déclaré à la presse Tsai Ing Wen, qui a infligé lors de la présidentielle de samedi une défaite cinglante au parti au pouvoir, le Kuomintang (KMT), artisan du rapprochement avec Pékin.

Cette déclaration survient au lendemain de l'émoi provoqué par l'affaire de la chanteuse taïwanaise de K-pop, la pop sud-coréenne, contrainte de s'excuser dans une vidéo pour avoir agité le drapeau taïwanais et déplu à certains internautes chinois. Dans cette vidéo d'excuses vue plus de 2,6 millions de fois samedi quelques heures après sa publication, Chou Tzu-yu, 16 ans, dit qu'il "n'y a qu'une seule Chine et les deux parties ne font qu'une".

Mme Tsai a souligné que cette affaire avait "secoué la société taïwanaise". "Cet incident sera pour moi un rappel constant de l'importance d'être forts et unis", a-t-elle déclaré. Dans un discours prononcé plus tôt, Mme Tsai a promis d'oeuvrer "à maintenir la paix et la stabilité" dans les relations avec la Chine. "Nous devons nous assurer qu'il n'y aura aucune provocation ou accident", a-t-elle ajouté.

Les Etats-Unis ont par ailleurs félicité samedi Tsai Ing-wen. Washington a également félicité "le peuple de Taïwan pour avoir une nouvelle fois fait la démonstration de la force de son solide système démocratique, qui va désormais connaître une nouvelle transition en souplesse du pouvoir", a indiqué John Kirby, porte-parole du Département d'Etat, dans un communiqué.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles