Virus Zika : les bébés menacés en Amérique du Sud

Quatre pays d'Amérique latine ont demandé aux femmes d'éviter de tomber enceintes. [© ORLANDO SIERRA / AFP]

Le virus Zika gagne du terrain sur le continent américain. Au point de représenter un risque pour les femmes enceintes d'Amérique du Sud.

En Amérique latine, le virus Zika commence à semer la panique, s'avérant très dangereux pour les bébés. Une simple piqûre de moustique pendant la grossesse peut amener, quelques mois plus tard, à la naissance d'un bébé avec une boîte crânienne anormalement petite.

Reporter les projets de grossesses

Ainsi, le vice-ministre salvadorien de la Santé Eduardo Espinoza a suggeré jeudi aux femmes en âge de procréer de «planifier leurs grossesses et de les éviter cette année et la prochaine». Près de 4 000 cas d'infection au virus ont été recensés en 2015, dont 1 561 depuis le début du mois de janvier, selon lui. Une décision imitée par la Colombie, le Honduras et l'Equateur. 

L'infection semble en elle-même inoffensive : non contagieuse, elle se manifeste par des symptômes grippaux, avec des éruptions cutanées. Dans 80 % des cas, la maladie, rarement mortelle, passe inaperçue. Le danger est pour les femmes enceintes, puisque les bébés peuvent être contaminés via le placenta.

Selon l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS), 18 pays d'Amérique latine et des Caraïbes ont confirmé la présence du virus sur leur territoire, le plus touché étant le Brésil. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles