Air Force One va bientôt faire peau neuve

L'avion présidentiel américain est en service depuis les années 1990. L'avion présidentiel américain est en service depuis les années 1990.[SAUL LOEB / AFP]

Le gouvernement américain vient de passer commande auprès de Boeing pour concevoir le tout nouveau Air Force One. L'avion du président des Etats-Unis est en effet vieillissant et doit être remplacé.

Un contrat de plus de 25 millions de dollars vient d'être établi avec l'avionneur, afin de concevoir les nouveaux plan de l'avion présidentiel, un Boeing 747 8. Les deux exemplaires du futur Air Force One doivent entrer en service en 2024. Un projet dont l'enveloppe pourrait, selon l'US Air Force, avoisiner les 3 milliards de dollars.

Les deux avions utilisés actuellement, des 747-200, avaient été commandés par Ronald Reagan et mis en service en 1990 et 1991. Un moyen de transport qui a fait le tour de la planète, des écrans de télévision et de cinéma, car unique au monde. Le président américain peut en effet profiter lors de ses déplacements d'une véritable maison flottante. A bord : un bureau spacieux, une salle de conférence, une salle de soins pouvant servir de salle opératoire et une chambre pour se reposer. 

L'avion est loin d'être vide, accueillant le Secret service, les ministres, les conseillers et les journalistes, en plus du personnel à bord. Au total, ce sont donc une centaine de personnes qui peuvent être servies par les cuisiniers.  

A lire aussi : Qui est Ted Cruz, le républicain plus conservateur que Donald Trump ?

Extention aérienne de la Maison Blanche, Air Force One est bien sûr équipé des moyens de communication sécurisés les plus modernes, afin de permettre à POTUS (le surnom donné au President of the United States) de diriger le pays en cas de guerre. Difficile, également, de le mettre à terre : l'avion est doté de contre-mesures électroniques, de leurres antimissiles et peut être ravitaillé en vol, le tout avec une vitesse maximale proche du mur du son. 

ir_force.jpg
EZEQUIEL BECERRA / AFP

Autant d'atouts qui poussent Barack Obama à dire que ce qu'il regrettera le plus après son mandat, ce sera bien cet appareil. "Un avion extraordinaire, avec un équipage extraordinaire. On vous dégage l'espace aérien et vous n'avez pas besoin d'attendre. Vous atterrissez quand vous voulez, vous repartez quand vous voulez", expliquait-il l'an dernier à GQ. Il pourra toujours se consoler en regardant ceci :

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles