Libye : un cadre de Daesh "probablement" tué dans une frappe américaine

Un responsable de l'organisation Etat islamique (EI), lié à deux attentats d'envergure en Tunisie l'an dernier, a "probablement" été tué par une frappe aérienne américaine, le 19 février 2016, près de Tripoli, en Libye [Mahmud Turkia / AFP/Archives] Un responsable de l'organisation terroriste Daesh, lié à deux attentats d'envergure en Tunisie l'an dernier, a "probablement" été tué par une frappe aérienne américaine, le 19 février 2016, près de Tripoli, en Libye [Mahmud Turkia / AFP/Archives]

Un responsable de l'organisation terroriste Daesh, lié à deux attentats d'envergure en Tunisie l'an dernier, a "probablement" été tué par une frappe aérienne américaine ayant visé un camp d'entraînement du groupe jihadiste.

La nouvelle a été annoncé vendredi 19 février par un responsable militaire américain. "Les Etats-Unis ont effectué une frappe aérienne tôt ce matin (heure de Libye) contre un camp d'entraînement de Daesh près de Sabrata, en Libye, qui a probablement provoqué la mort du cadre opérationnel de Daesh Noureddine Chouchane", a expliqué ce responsable.

A lire aussi : Egypte : Daesh affirme avoir exécuté deux "espions" de l'armée

Un peu plus tôt, des responsables libyens avaient annoncé que plus de 40 personnes avaient été tuées contre une maison abritant des membres de l'organisation terroriste.

La maison visée à l'aube est située à Sabrata, à 70 km à l'ouest de Tripoli, et a été entièrement détruite, avait indiqué un responsable de la municipalité de la ville, Hussein al-Dawadi.

Le New York Times, citant un responsable occidental non identifié, avait affirmé que le raid avait été mené contre un camp de Daesh où se trouvait justement Nourredine Chouchane, un haut responsable tunisien du groupe lié à deux attentats sanglants l'année dernière en Tunisie.

C'est la première fois qu'un tel raid aérien vise la ville de Sabrata contrôlée par la coalition des milices de Fajr Libya qui s'est emparée en août 2014 de Tripoli et de plusieurs autres régions, poussant les autorités reconnues internationalement à s'exiler dans l'Est.

Daesh s'est implanté en Libye en profitant du chaos dans lequel est plongé le pays depuis qu'une révolte a chassé du pouvoir en 2011 le dictateur Mouammar Kadhafi.

Les autorités tunisiennes avaient affirmé que les jihadistes auteurs de plusieurs attaques en Tunisie, pays voisin de la Libye, s'étaient entraînés dans des camps à Sabrata. Les attentats en 2015 contre des touristes près de Sousse (est de la Tunisie) et au musée Bardo à Tunis ont fait 60 morts.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles