Irak : le chef de Daesh pour la province d'Al-Anbar tué dans une frappe

Les forces irakiennes mènent une opération contre le groupe EI à Fallouja, dans la province d'Al-Anbar, le 5 mai 2016 [MOADH AL-DULAIMI / AFP/Archives] Les forces irakiennes mènent une opération contre le groupe EI à Fallouja, dans la province d'Al-Anbar, le 5 mai 2016 [MOADH AL-DULAIMI / AFP/Archives]

Le chef du groupe Etat islamique pour la province irakienne d'Al-Anbar, Abou Wahib, a été tué vendredi dans une frappe aérienne de la coalition dirigée par les Etats-Unis, a indiqué lundi le porte-parole du Pentagone Peter Cook.

"Nous le considérons comme un responsable important du groupe Daesh" dans son ensemble, a indiqué M. Cook dans un point presse au Pentagone. Abou Wahib était un ancien membre d'Al-Qaïda en Irak et était apparu sur des vidéos d'exécutions de Daesh, a précisé M. Cook. Il a été tué alors qu'il était en voiture avec trois autres jihadistes, selon le porte-parole.

A lire aussi : Le fils de Ben Laden appelle les jihadistes de Syrie à s'unir

Al-Anbar est une province d'une "importance cruciale" dans le combat contre les jihadistes, a souligné ce dernier. Située à l'ouest de l'Irak, la province est à majorité sunnite. Daesh en contrôle encore de vastes morceaux, malgré la contre-offensive lancée par les forces irakiennes avec l'aide de la coalition.

Après avoir repris Ramadi à la toute fin 2015, les forces armées irakiennes ont repris la ville de Hit à la mi-avril. Mais Daesh contrôle encore notamment la grande ville de Fallouja, située à quelque 50 kilomètres de Bagdad. Et l'organisation jihadiste continue de mener régulièrement des attaques contre des civils et des forces de sécurité dans les zones sous contrôle gouvernemental.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles