La puissante NRA appelle à voter pour Donald Trump

Donald Trump a profité de sa venue au congrès de la NRA pour tacler Hillary Clinton. [SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Donald Trump ne pouvait rêver meilleur soutien. La NRA (National Rifle Association), le lobby des armes à feu le plus puissant des Etats-Unis, a appelé à voter pour le candidat républicain à la présidentielle américaine.

«Au nom des milliers de patriotes présents dans cette salle, des cinq millions de membres de la NRA, et des dizaines de millions qui nous soutiennent, j’annonce officiellement le ralliement de la NRA à Donald Trump pour la présidentielle», a déclaré le directeur politique de l’organisation Chris Cox à l’occasion du congrès annuel.

A lire aussi : Le Mississippi pourrait autoriser le port d'armes dans les églises

Le soutien de la NRA au candidat républicain n’est pas une surprise. A ceci près que lors des précédentes élections, le lobby n’avait officialisé son ralliement qu’en octobre, soit quelques semaines avant le scrutin. Un soutien aussi rapide s’explique notamment par les difficultés de Donald Trump de rassembler son propre camp. «Nous devons nous rassembler, et nous devons nous rassembler dès maintenant», a ainsi martelé Chris Cox.

Objectif : battre Hillary Clinton

Outre, les problèmes au sein du camp conservateur, la NRA a également pour objectif de battre à coup sûr Hillary Clinton, candidate favorite chez les démocrates, qui n’a jamais caché son hostilité sur la question sensible du port d’arme. «Si elle réussit à nommer ne serait-ce qu’un juge à la Cour suprême, vous pourrez dire adieu à vos armes», a souligné Wayne LaPierre, dirigeant historique du lobby.

A lire aussi : Etats-Unis : les armes à feu font plus de victimes que les attaques

Donald Trump n’a d’ailleurs pas manqué de tacler sa probable adversaire, affirmant qu’elle menaçait le second amendement de la Constitution, qui garantit à tout citoyen américain le droit de détenir des armes à feu. «Hillary la malhonnête est la candidate la plus anti-armes, la plus hostile au deuxième amendement de l’histoire. Elle veut l’abolir. Elle veut vous prendre vos armes», a clamé le candidat républicain, cité par RFI. Donald Trump a également promis, s’il était élu, d’abroger les décrets signés par Barack Obama, durcissant la réglementation sur le port d’armes. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles