Fusillade dans l’université UCLA de Los Angeles : deux morts

UCLA, l'une des plus célèbres universités des Etats-Unis et du monde, accueille environ 43.000 étudiants originaires du monde entier.[Patrick T. Fallon / AFP]

Un homme en a abattu un autre avant de se suicider mercredi sur le campus de la célèbre université UCLA de Los Angeles (ouest des Etats-Unis), qui restait bouclée pendant que la police s'assurait qu'il n'y avait pas d'autre victime ou tireur.

"Vers 10H00 ce matin un homicide et un suicide ont eu lieu dans le bâtiment de l'ingénierie", a indiqué le chef de la police de Los Angeles (LAPD) Charlie Beck."La situation semble entièrement sous contrôle. Nous pensons qu'il n'y a pas d'autre suspect ni d'autre menace sur le campus d'UCLA" qui accueille environ 43.000 étudiants, a-t-il ajouté.

A lire aussi : Etats-Unis : les armes à feu font plus de victimes que les attaques terroristes

L'incident a été signalé par de multiples appels d'urgence. Deux hommes ont alors été localisés "souffrant de blessures par balle", selon le LAPD. Mais des équipes d'intervention de la police continuaient d'examiner minutieusement le bâtiment d'ingénierie Boelter Hall pour voir s'il n'y avait pas d'autre victime ou tireur actif dans la zone.

Une école élémentaire du quartier reste également en confinement "par précaution", ont précisé les autorités."Nous avons actuellement des centaines d'agents sur le campus en train d'évaluer la situation", a poursuivi James Herren, le chef de la police d'Ucla, notant que la police fédérale (FBI) avait été mobilisée.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles