Syrie : 20 morts dans les attentats près d'un mausolée chiite

Site d'une double explosion à l'extérieur du mausolée chiite de Sayead Zeinab, près de Damas, le 11 juin 2016 [STRINGER / AFP] Site d'une double explosion à l'extérieur du mausolée chiite de Sayead Zeinab, près de Damas, le 11 juin 2016 [STRINGER / AFP]

Un double attentat revendiqué par le groupe jihadiste Daesh a fait au moins 20 morts samedi près d'un mausolée chiite proche de Damas, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

D'après le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, le bilan "s'élève à 20 morts, dont 13 civils, et plus de 30 blessés" dans les deux attaques près du mausolée de Sayeda Zeinab. Selon lui, le kamikaze qui s'est fait exploser à une entrée du sanctuaire visait "un barrage de miliciens prorégime".

A lire aussi : Libye : un fief de Daesh bombardé à l'artillerie lourde

L'agence officielle Sana a donné un bilan d'au moins 12 morts et 55 blessées, en précisant qu'un kamikaze avait fait sauter sa ceinture d'explosifs à l'entrée du sanctuaire et un autre avait fait exploser une voiture piégée dans une rue de ce secteur de la banlieue de Damas.

Daesh a revendiqué les attentats. "Trois opérations martyrs, deux au moyen d'une ceinture d'explosifs et une troisième au moyen d'une voiture piégée, ont été menées par les combattants de l'EI Sayeda Zeinab", a affirmé l'agence Aamaq, liée à l'organisation ultraradicale sunnite. Le mausolée de Sayeda Zeinab, vénéré par les musulmans chiites car il abrite la tombe de la petite-fille du prophète Mahomet, est protégé par des miliciens chiites, notamment libanais et irakiens, et des soldats de l'armée syrienne.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles