Pour Ban Ki-moon, la détention des migrants doit "cesser immédiatement"

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon visite un camp de réfugiés à Mytilene le 18 juin 2016 [ANGELOS TZORTZINIS / AFP] Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon visite un camp de réfugiés à Mytilene le 18 juin 2016 [ANGELOS TZORTZINIS / AFP]

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a déclaré samedi que "la détention" en Grèce des migrants arrivés depuis l'entrée en vigueur de l'accord UE-Turquie, le 20 mars, "devrait cesser immédiatement".

En visite à Lesbos, principale porte d'entrée des migrants en Grèce, M. Ban a appelé l'Europe à "répondre de manière humaine, et inspirée par les droits de l'Homme" à la crise migratoire, ajoutant : "La détention n'est pas la solution, elle devrait cesser immédiatement".

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles