Bangladesh : vingt étrangers tués dans une prise d'otages revendiquée par Daesh

Des soldats prennent position autour du restaurant de Dacca, au Bangladesh, où des dizaines de personnes sont prises en otages, le 2 juillet 2016 [STR / APF/AFP]

Les forces de sécurité du Bangladesh ont pris le contrôle du restaurant de Dacca où des dizaines de personnes avaient été prises en otages vendredi soir après une fusillade revendiquée par Daesh. Six assaillants et 20 civils ont été tués dans cette attaque a annoncé samedi l'armée bangladaise.

"Les 20 otages qui ont été tués sont des étrangers", a indiqué Shahab Uddin, un haut responsable de l'armée, à l'AFP. "La plupart sont italiens ou japonais", a-t-il ajouté sans donner la répartition exacte des victimes de cette prise d'otages revendiquée par Daesh. Treize otages ont par ailleurs été secourus, avait indiqué plus tôt un haut responsable des forces anti-terroristes du Rapid Action Battalion, Tuhin Mohammad Masud, à une chaîne de télévision indienne.

A lire aussi : Bangladesh : Daesh revendique la fusillade et une prise d'otages dans le quartier diplomatique de Dacca

Dans la nuit, des commandos lourdement armés de soldats de l'armée de terre et de la marine étaient arrivés sur les lieux pour mettre un terme à la prise d'otages. "Il n'y a pas de volonté de négocier" chez les assaillants, déclarait alors l'ambassadeur italien à Dacca, Mario Palma, à la télévision italienne. "C'est une mission suicide".

Le Bangladesh est "déterminé à éradiquer le terrorisme" 

Daesh a rapidement revendiqué l'attaque et la prise d'otages, a annoncé l'agence de presse Amaq, liée à l'organisation jihadiste. La police a indiqué que deux de ses hommes avaient été tués et près de 20 autres blessés dans l'attaque initiale. La Première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina, a pour sa part déclaré samedi être déterminée à éradiquer le terrorisme. "C'est un acte odieux. Quel genre de musulmans sont ces personnes ? Ils ne sont d'aucune religion", a-t-elle dit. "Le peuple doit résister à ces terroristes. Mon gouvernement est déterminé à éradiquer le terrorisme et l'activisme du Bangladesh", a-t-elle ajouté.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles