Les Etats-Unis craignent "une menace imminente" contre leurs ressortissants en Arabie saoudite

Les centres commerciaux et les restaurants pourraient notamment être ciblés par cette "menace" avertit le département d'Etat américain. [FAYEZ NURELDINE / AFP]

Le département d'État américain a publié jeudi soir un communiqué faisant état d'une «menace imminente» contre ses ressortissants à Jeddah, la deuxième ville d’Arabie saoudite. Les centres commerciaux et les restaurants pourraient notamment être ciblés.

Le département d'État n'a toutefois pas précisé de quelle «menace» les Américains, et plus largement les Occidentaux, pourraient être la cible. «Souvenez-vous de changer d'itinéraires et d'horaires dans vos déplacements dans le royaume», a prévenu l’équivalent de notre ministère des Affaires étrangères, en allusion à d'éventuels enlèvements.

A lire aussi : 11 septembre : pas de liens formels entre l'Arabie saoudite et les attentats

Le 4 juillet dernier, jour de la fête nationale américaine, un kamikaze s'était déjà fait exploser près du consulat américain à Jeddah blessant légèrement deux agents de sécurité, selon le ministère saoudien de l'Intérieur. Aucun membre du personnel du consulat n'avait été atteint, avait pour sa part indiqué l'ambassade américaine à Riyad. 

Mise en garde des ressortissants américains

Dans ses conseils aux voyageurs américains souhaitant se rendre dans le royaume wahhabite, le département d'État les exhorte à «évaluer avec prudence les risques (...) et à restreindre les voyages non essentiels à l'intérieur du pays».

En Arabie saoudite, depuis fin 2014, les forces de sécurité et la minorité chiite sont souvent frappés par des attentats meurtriers revendiqués par l'organisation terroriste Daesh.

En mars 2015, l'ambassade des États-Unis avait été fermée pendant plusieurs jours, de même que les consulats américains de Jeddah et de Dahran (est). Les raisons exactes de ces fermetures n’avaient toutefois pas été précisées. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles