L’étonnante tenue du prince de Thaïlande pourrait lui coûter le trône

Le prince Maha Vajiralongkorn est très décrié en Thaïlande à cause de ses caprices et ses frasques. Le prince Maha Vajiralongkorn est très décrié en Thaïlande à cause de ses caprices et ses frasques.[PORNCHAI KITTIWONGSAKUL / AFP]

Les officiels en charge de l’accueillir avaient déroulé le tapis rouge pour leur invité de marque. Mais ils ont dû être bien surpris lorsqu’ils ont vu le prince de Thaïlande à la descente de son Boeing personnel, lors d'un voyage en Allemagne.

Sandales, marcel très court et jean slim baissé jusqu’au milieu du pubis. Voici l’étonnante tenue arborée par le prince de Thaïlande, Maha Vajiralongkorn, lors de son arrivée sur le tarmac de Munich, en Allemagne, ce jeudi 21 juillet. Le marcel, un «crop top», laissant deviner les tatouages du prince, appartient sûrement à sa maîtresse, Suthida, 32 ans, présente aux côtés du prince, de son chien Foo-Foo et de ses gardes du corps.

 

Un des souverains les plus riches du monde

Ces images, publiées par le magazine allemand Bild, ont beaucoup été moquées sur la Toile et elles n’auront sûrement pas fini de faire réagir en Thaïlande où, malgré la censure, le prince est déjà très décrié pour son mode de vie dissolu. Le prince Maha Vajiralongkorn, 63 ans, est père de sept enfants issus de trois mariages. En Allemagne, sur le lac de Starnberg, il s’est acheté une villa à plus de 10 millions d’euros et passe le plus clair de son temps à faire la fête et à faire du shopping avec sa maîtresse.

A lire aussi : Thaïlande : poursuivi pour s'être moqué du chien du roi

Mais ces images pourraient lui coûter plus cher que de simples moqueries. Cette excentricité vestimentaire pourrait être la goutte d’eau qui fait déborder le vase de la tolérance des frasques du prince dans son pays. En effet, selon les experts, cette histoire pourrait enterrer les chances de Maha Vajiralongkom de succéder à son père, le roi Bhumibol. Âgé de 88 ans, il est l’un des souverains les plus riches du monde mais sa santé inquiète depuis plusieurs années.

Les Thaïlandais, eux, n’ont pas pu se moquer ouvertement de la tenue du prince. Dans le pays, les critiques de la monarchie thaïlandaise, ou de ses animaux, sont passibles de 15 ans de prison.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles