Des membres de Daesh essayeraient de rejoindre l'Italie

Les jihadistes profiteraient de l'immigration massive pour traverser la Méditerranée. [STR / AFP]

Des jihadistes appartenant à Daesh et fuyant la Libye tenteraient actuellement de rejoindre l'Italie en s'infiltrant parmi les réfugiés, ont averti les autorités libyennes.

L'Italie a renforcé son niveau d'alerte, notamment dans les ports où arrivent chaque jour des milliers de migrants. Selon les autorités italiennes, le risque d'une attaque jihadiste est particulièrement élevé dans les jours qui viennent. Les combattants de Daesh, dont le centre de commandement à Syrte (Libye) a été détruit cette semaine, auraient déjà quitté la Libye en direction de l'Europe.

Une cellule déjà constituée à Milan

Par ailleurs, les autorités lybiennes ont alerté Rome sur la découverte de documents secrets mentionnant l'existence d'un réseau jihadiste à Milan. La celllule milanaise serait articulée autour d'un homme, Abou Nassim, un Tunisien de 47 ans.

A lire aussi : Les pro-gouvernementaux avancent face à Daesh

Ces dernières semaines l'Italie a multiplié les expulsions d'étrangers soupçonnés de radicalisation. Samedi, un imam d'origine tunisienne a été expulsé du territoire.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles