Etats-Unis : un homme vient en aide à une ado agressée sexuellement dans un bus

[Capture d'écran YouTube ]

Un jeune activiste et musicien new-yorkais a volé au secours d’une adolescente de 15 ans agressée sexuellement par un homme, bloquant ce dernier jusqu’à l’arrivée de la police.

«Ne la touche plus jamais». C’est par ces mots que Moise Morancy a vu son histoire devenir virale sur la toile ces derniers jours aux Etats-Unis. Âgé de 21 ans, ce jeune américain a adressé cette phrase à un homme dans un bus, alors qu’il le maintenait fermement sur son siège après l’avoir vu agresser sexuellement une jeune fille, rapportent les médias locaux.

A lire aussi : Inde : des boutons d'alarme dans les bus pour signaler les agressions sexuelles

La vidéo, filmée par un passager du bus, a été vue plus de 1,2 million de fois depuis mercredi sur les réseaux sociaux. Dans la description de la vidéo, le jeune musicien spécialisé en hip-hop raconte que l'homme, probablement saoul, a commencé à caresser la main de l'adolescente. Seule, la jeune fille, âgée de 15 ans, met alors ses mains dans ses poches pour échapper à son agresseur.

Remercié par une rose

A la chaîne de télévision locale, Moise Morancy explique ensuite avoir vu «l'homme glisser sa main à l'intérieur de la cuisse» de la jeune fille. «Je lui ai dit, 'si vous la touchez, vous allez avoir affaire à moi'» explique-t-il à Pix11. 

La tension monte rapidement et l'homme se jette sur Moise Morancy, qui l’arrête à coups de poing. «Personne dans le bus n'a fait un mouvement», raconte le jeune homme dans la description de la vidéo YouTube. Un passager finit par filmer la scène, qui montre les policiers menotter l'agresseur présumé et le musicien. Celui-ci sera finalement relâché.

Sur sa page Facebook, il raconte que la jeune fille lui a offert une rose en guise de remerciement. «J'ai oublié son nom, mais je voulais remercier un des policiers, ajoute Moise Morancy auprès de la chaîne Pix11. Il m'a dit que j'étais un 'héros' et m'a dit qu'il était comme moi quand il avait 20 ans. Cela m'a touché».    

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles