De plus en plus d’éléphants naissent sans défenses à cause du braconnage

[SANDER KONING / ANP / AFP]

Une part de plus en plus importante d'éléphants, dont la population est en fort déclin sur le continent africain, naît sans défense. Une évolution génétique liée au braconnage intensif.

Joyce Poole, à la tête de l'association «La Voix des éléphants», suit le développement des éléphants depuis plus de 30 ans. Et il a donc observé une corrélation entre le braconnage intensif lié au trafic d'ivoire et le pourcentage croissant de femelles éléphants nées sans défenses, comme il l'a expliqué au Times

A lire aussi : La France va interdire le commerce de l'ivoire sur son territoire

Ainsi, dans certaines zones géographiques, 98% des femelles éléphants viennent au monde sans défenses selon les chercheurs alors qu'elles étaient entre 2% et 6% en moyenne il y a encore dix ans. Près d'un tiers  des éléphants d'Afrique ont été illégalement abattus par des braconniers au cours des dix dernières années pour répondre à la demande asiatique en ivoire, en particulier en Chine, rapporte The Independant

Environs 14.000 éléphants ont été tués entre 2007 et 2014 entraînant un risque d'extinction totale de l'espèce dans certaines zones géographiques. Résultat : les éléphants d'Afrique pourraient, à la manière de leurs cousins asiatiques, muter génétiquement pour naître sans défenses, préviennent les chercheurs. 

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles