États-Unis : Les premières escales de croisières autorisées à La Havane

Les premières croisières pour Cuba partiront en mars 2017. [ADALBERTO ROQUE / AFP]

Alors que Cuba et les États-Unis reprennent doucement leurs relations, la compagnie de croisières Norwegian Cruise Line Holdings LTD. est autorisée à organiser des escales dans sa capitale, La Havane.

«Nous sommes très heureux que non pas une, mais l’ensemble de nos trois marques primées aient reçu l'agrément des autorités cubaines pour proposer des croisières vers Cuba au départ des États-Unis», a déclaré Frank Del Rio, président-directeur général de Norwegian Cruise Line Holdings Ltd dans un communiqué le 8 décembre.

A lire aussi : Après la mort de Fidel Castro, quel avenir pour Cuba ?

Après autorisation de Cuba, une croisière des États-Unis vers sa capitale, La Havane, se fera donc le 7 mars 2017 avec l'une des compagnies de Frank Del Rio, Oceania Cruises. Au départ du Port de Miami, le bateau de croisière se baladera dans les Caraïbes avec des escales à La Havane, pour que les voyageurs puissent «découvrir la culture, l'histoire et la beauté naturelle de Cuba, mais surtout apprécier la convivialité et l'hospitalité de ses habitants» appuie le communiqué. Les deux autres compagnies, Regent Seven Seas Cruises et Norwegian Cruise Line s'y rendront respectivement en avril et mai 2017.

L'embargo toujours pas levé

Ces rapprochements attestent une nouvelle fois de la reprise des relations entre les États-Unis et Cuba. C'est sous la présidence de Barack Obama que les deux pays voisins ont commencé à se rapprocher. En mars 2016, ce dernier effectuait la première visite sur l'île d'un président américain en exercice depuis quatre-vingt-huit ans. 

Pour rappel, si l'embargo des États-Unis sur Cuba a été assoupli ces dernières années, il est loin d'avoir disparu.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles