Le narcotrafiquant «El Chapo» plaide non coupable devant la justice américaine

Le chef du cartel de Sinaloa est poursuivi pour trafic de drogue, homicide et blanchiment d’argent.[RONALDO SCHEMIDT / AFP]

Le célèbre narcotrafiquant Joaquin «El Chapo» Guzman a plaidé vendredi non coupable des dix-sept chefs d'accusation retenus contre lui par la justice américaine devant un tribunal de Brooklyn, au lendemain de son extradition du Mexique.

Vêtu d'une tenue bleue de détenu, «El Chapo» est apparu fatigué, s'exprimant à voix basse en espagnol devant le juge James Orenstein, qui a fixé au 3 février la prochaine audience dans ce dossier.

Il avait été extradé jeudi 19 janvier du Mexique vers New York. Ses derniers recours avaient été rejetés par la Cour suprême mexicaine.

A lire aussi : Les polices du monde entier derrière «El Chapo»

Le chef du cartel de Sinaloa est poursuivi au Texas et en Californie : il est accusé de trafic de drogue, d’homicide et de blanchiment d’argent. Sur le réseau social Twitter, le ministre de l’Intérieur Miguel Angel Osorio Chong avait précisé que le narcotrafiquant «a été extradé cette après-midi et devra affronter plusieurs poursuites pénales en cours».

L’avion qui transportait Joaquin Guzman avait atterri sur l’aéroport Long Island MacArthur dans l’Etat de New York. «Le département américain de la Justice exprime sa gratitude envers le gouvernement mexicain pour sa large coopération et assistance afin d'assurer la sécurité de l'extradition de Guzman», ont indiqué les autorités américaines.

En réponse, l’une des avocates de Joaquin Guzman a confié sa surprise suite à cette décision. «Ils ont fait cela de manière illégale, l’étude de l’appel étant toujours en cours», a-t-elle protesté sur la chaîne Milenio, après l’annonce de son extradition.

Celui que l’on surnomme le «roi de l’évasion» était incarcéré depuis le mois de mai à la prison de Ciudad Juarez. Une ville située à proximité de la frontière avec le Texas.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles