Qui sont les membres du gouvernement de Donald Trump ?

15 ministres composent le gouvernement de Donald Trump. [Nicholas Kamm / AFP]

Deux mois et demi après son élection, Donald Trump va être officiellement investi président des Etats-Unis ce vendredi 20 janvier à l’occasion d’une cérémonie grandiose. Il prendra ensuite les rênes du pays, aidés par le vice-président et les quinze membres de son administration.

Mike Pence, vice-président

Membre de la Chambre des représentants des Etats-Unis de 2001 à 2013 puis gouverneur de l’Indiana, Mike Pence connaît parfaitement les rouages de la politique américaine. Pendant la campagne électorale, il est apparu comme la caution chrétienne et conservatrice de Donald Trump au sein du parti républicain (il est notamment farouchement opposé au mariage gay et à l’avortement).

Rex Tillerson, secrétaire d’Etat

Ancien PDG du géant pétrolier ExxonMobil, le futur chef de la diplomatie américaine n’a jamais exercé de fonctions politiques. Sa nomination a notamment été motivée par les relations étroites qu’il a développées avec la Russie et Vladimir Poutine dans le cadre de ses précédentes fonctions.  

A lire aussi : L’administration Trump pèse 21 milliards de dollars

James Mattis, secrétaire à la Défense

Général à la retraite et figure légendaire de l’armée américaine, James Mattis est connu pour ses qualités militaires, son franc-parler et sa défiance vis-à-vis du régime iranien. James «l’enragé» (c’est son surnom) est le premier ex-général à devenir secrétaire à la Défense depuis 1950.

Jeff Sessions, procureur général (Justice)

Sénateur de l’Alabama connu pour ses positions conservatrices, Jeff Sessions a promis lors de la campagne électorale qu’il respecterait les décisions de la Cour suprême sur les sujets tels que l’avortement et le mariage gay auxquels il est opposé à titre personnel. Jeff Sessions est notamment connu aux Etats-Unis pour avoir vu sa nomination à un poste de juge fédéral annulée après des accusions de racisme.

A la tête du ministère de la Justice, il devra également diriger le FBI, le Bureau de l’alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs, l’administration pénitentiaire, le service des Marshals ainsi que la DEA (bureau de lutte antidrogues).

A lire aussi : Combien gagne le président des Etats-Unis ? 

John F. Kelly, secrétaire à la Sécurité intérieure

John F. Kelly sera le deuxième ancien militaire de la nouvelle administration américaine. Général à la retraite, il a notamment dirigé le centre de commandement de l’armée américaine en Amérique latine, dont dépendait la prison de Guantanamo. Il est également bien connu des Américains pour avoir perdu son fils au combat en Afghanistan.

Outre la sécurité des Etats-Unis, il aura également la charge de gérer le contrôle des frontières et l’immigration, des sujets chers à Donald Trump.

Ryan Zinke, secrétaire à l’Intérieur

Ancien membre des Navy Seals (les forces spéciales américaines), Ryan Zinke a également été élu au Sénat de 2009 à 2011 avant de devenir représentant du Montana au Congrès. Il est également connu pour avoir déclaré en 2014 qu’il n’y avait «pas de preuves scientifiques» du réchauffement climatique.

Steven Mnuchin, secrétaire du Trésor

Ancien associé de la banque Goldman Sachs, il connait parfaitement le monde de la finance. Mais Steven Mnuchin est également critiqué, accusé d’avoir profité de la crise des subprimes de 2008 pour redresser la banque en faillite à coups de saisies immobilières.

Wilbur Ross, secrétaire au Commerce

Agé de 79 ans, il est connu pour avoir fait fortune (aujourd’hui estimée à 2,5 milliards de dollars) en reprenant des entreprises en difficulté. Wilbu Ross a annoncé que l’une de ses priorités au sein du gouvernement sera de renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain (Aléna).  

Andrew Puzder, secrétaire au Travail

Millionnaire, dirigeant du groupe de fast-food CKE Restaurants, Andrew Puzder est également connu pour ses positions radicales sur la question du Travail. Il est opposé à une hausse du salaire minimum, favorable à l’automatisation pour réduire les coûts et considère l’assurance-maladie comme une entrave au développement.

Betsy DeVos, secrétaire à l’Education

Riche héritière, philanthrope, elle a notamment dirigé le parti républicain du Michigan. Elle s’est fait remarquer en début de semaine lors de son passage devant la commission du Sénat qui auditionne tous les membres de l’administration américaine avant l’investiture. Interrogée sur la question du port d’armes à l’école, Betsy DeVos a répondu que la décision devait être prise par les Etats, prenant l’exemple d’un établissement qui pourrait avoir besoin de se protéger… des grizzlis.

Tom Price, secrétaire à la Santé et aux Services sociaux

Chirurgien orthopédique de formation, Tom Price est entré en politique en 2005 en se faisant élire à la Chambre des représentants. Au Congrès, il s’est fait remarquer pour ses positions ultra-conservatrices sur la question de l’avortement, de la contraception et des droits des LGBT. A la tête du ministère de la Santé, il aura notamment la lourde tâche d’abroger l’Obamacare, dont il est (tout comme Donald Trump), un farouche opposant.

Sonny Perdue, secrétaire à l’Agriculture

Ancien gouverneur et sénateur de l’Etat de Géorgie, il a également créé une entreprise céréalière qui fabrique aussi des engrais.

Ben Carson, secrétaire au Logement et au Développement urbain

Ancien candidat à la primaire républicaine, il est connu pour sa brillante carrière de neurochirurgien. Il a reçu à ce titre la médaille de la liberté, plus haute distinction américaine, et son histoire a été adaptée à l’écran. Proche du Tea Party en raison de ses positions conservatrices (il est opposé à l’avortement et au mariage gay), Ben Carson n’a jamais exercé de fonctions politiques.

Rick Perry, secrétaire à l’Energie

Gouverneur du Texas, il était également candidat à la primaire de 2016 avant de retirer sa candidature en raison des mauvais sondages. Opposé à l’avortement et au mariage gay, il est également un fervent défenseur de la peine de mort. Avant d’être nommé par Donald Trump, qu’il qualifiait encore il y a quelques semaines de «cancer pour le conservatisme», Rick Perry a participé à la 23e saison américaine de «Dance avec les Stars».

Elaine Chao, secrétaire aux Transports

Née à Taïwan, Elaine Chao connaît bien les rouages de l’administration américaine puisqu’elle a déjà exercé des fonctions similaires dans le passé. Elle a en effet occupé le poste de secrétaire au Travail de 2001 à 2009 sous la présidence de George W. Bush.

David Shulkin, secrétaire aux Anciens combattants

Médecin de formation, il est le seul rescapé de l’ère Obama puisqu’il occupe déjà le poste de secrétaire aux Anciens combattants. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles