L'alimentation pas très saine de Donald Trump

La quotidien britannique The Guardian s'est penché sur la façon dont Donald Trump s'alimente. Et comme le soulignent les diététiciens, on ne peut pas dire qu'il soit exemplaire dans ce domaine. 

Le nouveau président américain, qui dispose pourtant de cinq chefs pour lui faire la cuisine, n'accorderait aucune importance au fait d'avoir une alimentation équilibrée. Donald Trump serait ainsi un grand amateur de chips, qu'il serait capable d'engouffrer tout au long de la journée et même la nuit, avec un petit faible pour les Lay's et les Doritos. 

A lire aussi : La consommation de viande, principale cause du réchauffement climatique

Il sauterait la plupart du temps le petit déjeuner, mais prendrait à l'occasion le temps de manger du bacon et des oeufs. Ce qui est loin d'être conseillé, comme le rappelle la diététicienne Jo Travers, auteure du livre «The Low-Fad Diet», interrogée par le Guardian. «Le bacon est du porc transformé, un aliment qui peut provoquer des cancers, donc son risque de développer la maladie augmente». Et le fait d'ingurgiter de fortes doses de protéines «peut mettre la pression sur ses organes s'il ne boit pas assez d'eau.»

Un grand amateur de fast-food

Au dejuner, Donald Trump apprécierait particulièrement le pain de viande («meatlof» en anglais). Mais ne toucherait pas aux légumes. «Si vous ne nourrissez pas votre flore intestinale avec des fruits et des légumes, cela aura un impact négatif sur votre système immunitaire et provoquer des infections», explique Jo Travers. 

Le président américain n'avalerait quasiment jamais de quelconques aliments contenant des omega-3 (poisson, huiles, noix...), un apport pourtant indispensable au bon fonctionnement du cerveau, et donc à la réflexion, comme le rappelle la diététicienne. «Son corps va compenser avec d'autres types de gras, qui vont rendre plus difficile l'action des neuro-transmetteurs. Cela peut causer des troubles de l'humeur».

Pour le dîner, le menu est loin de rattrapper le reste. Donald Trump apprécie particulièrement la nourriture de fast-food, hamburgers et poulet frit. «Cela contient des gras saturés, qui provoquent des cancers», rappelle la diététicienne, selon qui «son assiette devrait être composée pour moitié de fruits et de légumes, d'un quart de glucides (grains, céréales) et d'un quart de protéines animales». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles