29 prisonniers mexicains s'évadent grâce à un tunnel sous la prison

Douze évadés ont déjà été rattrapés par les autorités locales.[YURI CORTEZ / AFP]

Grâce à un tunnel, vingt-neuf détenus se sont évadés d'une prison du nord du Mexique, jeudi 23 mars. Une nouvelle déconvenue pour les autorités pénitentiaires, déjà fortement critiquées.

Les prisonniers ont donc emprunté dans la nuit un tunnel, long de quarante mètres, creusé sous la prison de Ciudad Victoria, dans l'Etat de Tamaupalis, à la frontière entre le Mexique et les Etats-Unis, a précisé le porte-parole de la sécurité de l'Etat sur Twitter.

Ce tunnel avait été creusé depuis l'arrière de la prison, dans une section «depuis longtemps» contrôlée par les détenus eux-mêmes, a reconnu le porte-parole de l'Etat à la radio.

Dans leur course-poursuite, des fugitifs ont tué un automobiliste afin de lui dérober son véhicule. Selon les autorités locales, douze d'entre eux ont déjà été rattrapés.

Des évasions à répétition

Une semaine plus tôt, cinq membres du cartel de Sinaloa s'étaient évadés d'une autre prison, dans le nord-ouest du Mexique. Parmi eux, figurait Juan Jose «El Negro» Esparragoza, le fils d'un des fondateurs du cartel du célèbre, «El Chapo». Ce baron de la drogue est, quant à lui, actuellement incarcéré aux Etats-Unis et en attente de jugement.

En juillet 2015, ce dernier avait également fait la une des journaux en s'évadant d'une prison de haute sécurité, près de Mexico, par le biais d'un tunnel de plus d'un kilomètre de long. Il s'agissait de sa deuxième évasion en quatorze ans. En 2001, il s'était évadé d'une prison en se cachant dans un panier de linge sale.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles