Le pilote ivre du Boeing condamné à de la prison ferme

Le pilote travaillait pour la compagnie aérienne Sunwing au moment des faits. [CC / Wikicommons]

Miroslav Gronych avait été arrêté en décembre 2016 en état d'ébriété, juste avant le décollage de son Boeing 737. Il a écopé de huit mois de prison ferme.

Le 31 décembre dernier, 99 passagers étaient à bord de l'avion qui devait décoller de Calgary (Canada) pour se rendre à Cancun (Mexique). Ce sont les six membres de l'équipage qui s'étaient inquiétés du comportement étrange du pilote. Miroslav Gronych, 37 ans, avait été escorté hors de l'appareil avant son décollage et placé en garde à vue. Il avait un taux d'alcool dans le sang trois fois supérieur à la limite autorisée.

«Tolérance zéro» de la compagnie aérienne

Selon Radio Canada, la défense souhaitait une peine de trois à six mois, tandis que l'Etat demandait un an de prison. Le pilote, lui, a plaidé coupable, et le juge l'a finalement condamné à huit mois de prison ferme. Miroslav Gronych ne pourra cependant pas piloter d'avion durant la totalité de l'année suivant sa libération.

Le réglement de l'aviation canadien interdit aux membres d'un équipage de consommer de l'alcool durant les huit heures précédant leur travail. La compagnie pour laquelle travaillait le pilote canadien, Sunwing, a tenu à préciser que les membres de leur personnel étaient formés pour déceler tout attitude étrange chez leurs collègues, et qu'ils appliquaient une «tolérance zéro» face à ce genre de comportement.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles