Elle tente de tomber enceinte pendant 17 ans et accouche de sextuplés

Les sextuplés, trois filles et trois garçons, sont en bonne santé. [Allen Jones/Children's Hospital of Richmond at VCU]

Après dix-sept années de tentatives infructueuses, Adeboye et Ajibola Taiwo, un couple d’origine nigériane, a mis au monde des sextuplés à Richmond, aux Etats-Unis.

Les bébés, trois filles et trois garçons, sont nés par césarienne le 11 mai vers 8h28 au Virginia Commonwealth University Teaching Hospital à l'issue de trente semaines et deux jours de grossesse. Les enfants se portent bien malgré leurs poids plume (entre 737 grammes et 1,3 kilogramme). Ils sont toujours en observation dans une unité de soins intensifs de néonatologie.

L’hôpital américain, qui faisait face à sa première naissance de sextuplés, a mobilisé une équipe de quarante professionnels afin de mener cet événement à bien. «Nous vivons cette expérience extraordinaire avec cette famille», a déclaré Ronald Ramus, directeur de la maternité de l’hôpital. «Ce n’est pas tous les jours que l’on voit des parents rentrer chez eux avec des sextuplés. Madame Taiwo mangeait, dormait et respirait pour sept». Cette dernière est sortie de l’hôpital le 18 mai.

«Nous avons essayé, essayé, et échoué»

«Après dix-sept ans d’attente, les Taiwos ont enfin entendu quatre cœurs battres en novembre. C’est seulement lors de l’échographie de janvier qu’ils ont su qu’ils allaient accueillir des sextuplés», relate l'hôpital, qui est revenu sur cette histoire miraculeuse. «J’étais excité», témoigne le père. «Pour la toute première fois, nous attendions».

Revenant sur leur parcours semé d'embûches, le père des sextuplés s'est exprimé à l’occasion d’un entretien accordé au Nigeria Standard Newspaper : «Pendant près de vingt ans, nous avons essayé, essayé, et échoué», se souvient-il, précisant qu’ils ont dépensé 213.000 dollars en fécondations in vitro et autres traitements contre l’infertilité.

Les enfants sont issus de la sixième fécondation in vitro du couple. Les trois garçons se prénomment Oluwasetemina, Oluwajubeelo, et Oluwashindara, et les filles portent les prénoms de Oluwafunmibi, Oluwasemiloore et MorayoninuOluwa.

«J’espère que le plus petit de mes six enfants va grandir, et dira «j’étais si petit, et regardez-moi maintenant». J’aimerais que mes enfants reviennent à l’hôpital de Richmond pour étudier, et apprendre à prendre soin des autres avec les mêmes personnes qui se sont occupées de moi et de ma famille», a déclaré la mère des nouveau-nés, dont les propos ont été rapportés par l’hôpital

taiwos_parents.jpg

Les naissances de sextuplés sont extrêmement rares. Aux Etats-Unis, pour quatre millions de naissances en 2015, seuls vingt-quatre bébés étaient issus de ces grossesses multiples. Les uniques sextuplés français ont quant à eux vu le jour en 1989

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles