Inde : des parents livrés aux tigres pour de l'argent

Depuis le 16 février, le nombre de personnes âgées victimes de tigres a augmenté, avec notamment sept morts.[STRDEL / AFP]

À cause de la pauvreté, des Indiens livrent leurs doyens aux tigres pour toucher des indemnités.

Cette pratique a été observée près de la réserve naturelle de tigres de Pilibhit, dans le nord de l'Inde, rapporte le Times of India. Selon une enquête menée par les autorités, des familles pauvres tentent de profiter d'un dispositif mis en place après la création de la réserve.

En effet, il est prévu que si une personne est attaquée par un tigre dans la réserve, sa famille ne peut recevoir d'indemnisation tandis que si l'accident à lieu à l'extérieur, notamment dans la fôret, des indémnités sont versées.

Mais le Bureau de contrôle de la vie sauvage (WCCB) a découvert que certains accidents n'en étaient pas vraiment. Depuis le 16 février, le nombre de personnes âgées victimes de tigres a augmenté, avec notamment sept morts.

«La seule solution pour leur famille d'échapper à la pauvreté»

Début juillet après une enquête, les autorités ont découvert qu'une femme de 55 ans, prétendument attaquée dans un champ, avait en réalité été tuée dans la forêt avant que son corps ne soit déplacé. Ils ont découvert ses vêtements et les traces d'un tracteur sur le réel lieu de l'attaque, à 1,5 kilomètre du champ. La direction de la réserve a dès lors rejeté la plainte de la famille qui demandait des dommages et intérêts.

Les familles mises en cause déclarent, de leur côté, que leurs parents âgés sont consentants. «Ils pensent que comme ils ne peuvent vivre des ressources de la forêt, c'est la seule solution pour leur famille d'échapper à la pauvreté», confie un fermier de 60 ans.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles