Le plus gros dinosaure de l’histoire mesurait 40 mètres

Les premiers ossements du Patagotitan mayorum ont été découverts en 2012 en Patagonie. [JEFF PACHOUD / AFP]

Cinq ans après sa découverte en Argentine, les scientifiques ont enfin rendu ce mercredi 9 août leurs conclusions sur le plus gros dinosaure n’ayant jamais foulé la Terre.

Publiée dans Proceedings of the Royal Society : Biological Sciences, l’étude décrit ce spécimen gigantesque, qui a été nommé le Patagotitan mayorum. Son premier nom est un mot-valise associant la Patagonie, région où le squelette a été découvert, au mot «titan», tandis que le second est un hommage à la famille qui a logé les chercheurs dans leur ranch en Argentine pendant les fouilles.

Ce dinosaure était un sauropode, ce qui signifie qu’il était quadrupède et herbivore, muni d’un long cou et de dents en forme de spatules, à l’image des diplodocus.

Il a été classé dans le groupe des titanosaures, les dinosaures les plus imposants, mais cette nouvelle espèce présente des mensurations encore plus impressionnantes que ses congénères.

En effet, d’après les ossements retrouvés, le Patagotitan mayorum était long de quarante mètres, et pesait plus de soixante-dix tonnes. Il devait ainsi mesurer la taille d’un bassin Olympique, et peser aussi lourd que douze éléphants. Le premier os de cette espèce découvert, un fémur, ne mesurait d’ailleurs pas moins de 2,5 mètres.

D’après les estimations des scientifiques, ce spécimen aurait vécu il y a plus de cent millions d’années. Ils tentent désormais de déterminer comment les dinosaures, et principalement ceux qui vivaient en Patagonie, sont devenus si imposants.

Si le Patagotitan mayorum détient pour l’instant le titre du plus gros dinosaure de l’Histoire, «il pourrait y en avoir de plus gros», a affirmé l’un des auteurs de l’étude, José Luis Carballido, à Newsweek. «Mais nous sommes probablement assez proche de la limite», a-t-il cependant précisé. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles